Guerres & Histoire n°42. Magazine.

Le dossier central est consacré à la guerre de Vendée. Bon, ce sujet m’a un peu moins intéressé qu’habituellement. Il est cependant constitué de six articles assez équilibrés dans une logique claire de réflexion historique en aucun cas partisane. Et c’était bien indispensable sur le sujet !

  • Une révolution contre la Révolution. Par Fadi El Hage. L’auteur plante le décor de ce conflit de l’intérieur si particulier alors que la jeune République est menacée sur ses frontières…
  • La Vendée, une singularité accidentelle. Jean-Clément Martin interrogé par Stéphane Dubreil. Pour l’historien, les causes du succès de la Vendée sont à rechercher chez les erreurs des « bleus » avant tout.
  • Bleu, blanc, rouge: les couleurs d’une lutte impitoyable. Par Fadi El Hage. Les rapports de force des deux parties sur fond de combats, de meurtres et de massacres…
  • « Le climat d’insécurité justifie toutes les transgressions ». Par Fadi El Hage. Là, on entre dans le vif du sujet du sous-titre du dossier: « génocide ou pas ». et de la qualification possible à l’aune des valeurs d’aujourd’hui: crime de guerre, génocide, crime contre l’humanité dans le contexte du développement d’une guerre contre-insurrectionnelle. Alors, prémédité ou pas ?
  • Génocide ou pas ? Reynald Secher et Jean-Clément Martin interrogés par Stéphane Dubreil. Le sujet introduit par Fari El Hage se poursuit ici avec deux thèses différentes proposées par des historiens. La démarche est bien construite. Bien joué !
  • L’école de la répression. Nicolas Cadet interrogé par Stéphane Dubreil. Ici aussi, l’analyse vaut le détour car les acteurs de la guerre de Vendée vont se retrouver engagés dans la guerre d’Espagne puis dans la conquête de l’Algérie… Ici aussi des « petites guerres », de la guerilla, de la guerre contre-insurrectionnelle…
  • A noter la très bonne bibliographie en fin de dossier. Merci !

Les autres articles:

  • Kurt Klusmeier, le dernier défenseur de Breslau. Une interview exclusive réalisée par Yacha MacLasha d’un ancien combattant allemand du front de l’est. Interview longue et bien équilibrée avec des silences éloquents comme toujours sur le destin des prisonniers et des civils.
  • Beyrouth, 1982. Dans l’enfer de guerres multiples. Jean Lopez à la manoeuvre  pour évoquer l’opération « Paix en Galilée » de 1982.
  • Le sac de Nankin, crime de guerre japonais. Un article complet et équilibré de Jean-Louis Margolin qui marque encore les relations en extrême-orient de nos jours.
  • Harnois blanc, la carapace du chevalier. Un historique précis sur l’évolution de l’armure à travers les siècles de la prééminence du chevalier. Par Nicolas P. Baptiste.
  • Avec Villantroys, le premier obusier à longue portée. Une histoire intéressante et inédite d’une arme importante dans la guerre de siège. Par Christophe Pommier.
  • Shaka et l’éphémère grande armée zouloue. Bon, le sujet est très britannique et il nous est justement proposé par un auteur britannique, Ian Knight. On a tous été marqué par les films sur le sujet d’ailleurs. Classique.
  • Changping, le creuset sanglant de l’empire du milieu. Une plongée dans le fondement même de l’empire de Chine. Vraiment passionnant ! Par Julien Peltier.
  • Piet Hein, le Hollandais voleur. Belle biographie d’un grand capitaine de la petite nation batave ! Un récit bien enlevé pour un destin hors-norme ! Par Roberto Barazzutti.
  • La rubrique « A lire » est un peu moins dense que d’habitude.
  • Le quiz est consacré à l’artillerie. Pas simple, merci à Jean Lopez. 14/20 ! Ouf !
  • Les grandes heures de la guerre en dentelles ! Charles Turquin l’a osé ! Parler des « dentelles » dans la guerre à travers les âges ! Rien ne l’arrête ! 😉

Bimestriel n°42 du mois d’avril 2018. Un magazine des éditions Mondadori. A retrouver sur Facebook.

 

{lang: 'fr'}

Battles Magazine n°12. Annonce.

 

Battles Magazine is back. Oui, il revient !

Deux ans après la sortie du précédent numéro, le plus français des magazines anglophones consacré au wargame devrait être disponible pour le mois de juin… 2018, je précise ! 😉

Tout est presque finalisé, manque juste la contribution des wargames dans l’attente ! Pour se le procurer, c’est ici !

Great !

Le sommaire et le jeu en encart:

{lang: 'fr'}

Blitzkrieg ! L’invention de la guerre mécanisée. Hugues Wenkin. Sortie.

Une association heureuse !

Quel plaisir d’apprendre la sortie d’un nouvel ouvrage d’un auteur bien apprécié sur la 2° guerre mondiale, Hugues Wenkin, chez l’un de mes éditeurs préférés actuellement, les éditions Pierre de Taillac.

Cela promet un bon texte dans un bel écrin !

J’ai le plaisir de l’avoir déjà entre les mains pour une sortie officielle en mai 2018. Et c’est une bien belle pièce avec couverture en carton fort, dans un format inhabituel de 19 x 26 cm, 272 pages abondamment illustrées de photos n/b et couleurs, de profils, de cartes et schémas en couleurs également.

Quant au texte, il est divisé en trois parties:

  • La Grande Guerre, un sanglant laboratoire
  • De la théorie à la pratique
  • L’épreuve de la bataille

Il est appuyé d’une bibliographie indicative.

Pas encore lu évidemment mais ça ne saurait tarder !

Le site de l’éditeur.

{lang: 'fr'}

Mes deux guerres. Moritz Thomsen.

Après Eugenio Corti, je m’intéresse aux écrivains ayant écrit des mémoires de guerre. Dans le cadre de mes pérégrinations sur PriceMinister/Rakuten, j’ai découvert ce texte d’un auteur américain qui m’était bien inconnu: Moritz Thomsen qui a quatre ouvrages au compteur dont celui-ci paru après sa mort.

Je pense que son regard sur la couverture m’a bien attiré en sus du titre. En fait de deux guerres, l’auteur relate, au delà de ses faits de guerre, bombardier sur B-17  en Europe durant la seconde guerre mondiale, ses confrontations avec son père depuis son enfance jusqu’à la mort de ce dernier.

Visiblement, Moritz Thomsen a du talent et de l’humour car sa rédaction est vive et parfois décapante.

Pour ce qui est de la guerre, le sujet est couvert de son engagement jusqu’à l’exécution des missions. J’ignorais qu’un « tour » chez les bombardiers lourds était constitué de 30 missions de guerre. Thomsen décrit avec précision les sentiments, la fatigue et l’usure des équipages destinés à aller bombarder l’Allemagne nazie.

On a affaire clairement ici à un anti-héros. Thomsen est très critique, voire parfois cynique, sur la guerre, sur les missions de bombardement massif de l’Allemagne. Sa famille étant originaire du Schleswig Holstein, il y a un moment impressionnant quand, en famille, les Thomsen, deuxième et troisième génération, vont visiter la Bavière et sont confrontés au nazisme durant l’Oktober Fest. Beau moment de littérature.

Très intéressant sur les hommes et les missions de la 8th Air Force en Europe.

J’ai beaucoup aimé son style !

Aux éditions Phébus en janvier 2005. 416 pages.

Après les lettres d’Eugenio Corti, je viens de démarrer son « La plupart ne reviendront pas » écrit en 1947. A suivre !

 

{lang: 'fr'}

Massu. Une biographie par Pierre Péllissier.

Les éditions ré-éditent la biographie du général Massu par Pierre Péllissier.

La première édition datait de 2003. La présente édition n’est pas augmentée.

J’avais apprécié moyennement le style de la première édition mais il n’en reste pas moins qu’il s’agit de la seule biographie publiée à ce jour de ce personnage-clé de l’armée française en 1944-1945, en Algérie mais aussi lors de mai 1968.

Le personnage méritait une biographie et Pierre Péllissier reste donc son seul biographe.

Aux éditions Perrin en mars 2018. 480 pages.

 

{lang: 'fr'}

Japanese Pacific Island Defenses 1941-45. Gordon L Rottman.

Après la lecture de « La guerre du Pacifique » de Nicolas Bernard, je me suis penché plus avant sur la conquête des îles du Pacifique fortifiées par les Japonais.

Un certain nombre de wargames récents illustrent bien les durs combats pour prendre ces îles, parfois de simples ilots coraliens:

En son temps, j’avais beaucoup apprécié également le Iwo Jima publié dans le numéro 92 du magazine américain Strategy & Tactics (1983).

Le revisionnage récent d’images d’actualités de l’époque mais aussi de l’excellent série « The Pacific » m’ont rappelé l’importance des travaux de fortification réalisés sur des îles parfois bien peu favorables à la défense.

Tout l’intérêt de l’ouvrage de Gordon L Rottman, un ancien des US Special Forces, est de nous livrer par le détail un état très complet des travaux de fortifications nippons:

  • la doctrine nippone de défense des îles
  • méthodes et matériaux de contruction
  • disposition des différents ouvrages et abris pour une défense efficace
  • trois illustrations de batailles

L’ouvrage, publié dans l’excellente série « Fortress » des éditions Osprey Publishing, constitue un vrai « must » pour un sujet finalement très peu couvert. Il va sans dire que la qualité d’illustrations rassemblées par Ian Palmer y est également pour beaucoup. On peut juste regretter le format réduit qui est consacré au sujet: 68 pages.

Edité par Osprey Publishing en 2003. En anglais.

{lang: 'fr'}

Se transformer ou mourir. Jean-Louis Beffa.

Contrer les GAFA, les licornes et autres start-up !

Jean-Louis Beffa connaît particulièrement bien le monde des grands groupes industriels; et pour cause, il a dirigé Saint-Gobain pendant plus de 20 ans. L’arrivée du numérique, il y a justement 20 ans, impacte les grandes entreprises au risque de les faire disparaître.

C’est le regard d’un capitaine d’industrie sur ce phénomène qui m’a intéressé. Phénomène qui s’apparente quand même, pour le rombier, au choc des invasions mongoles au 13e siècle ou encore à l’art de la guerre napoléonien à la fin du 18ème siècle…

Bon, si les problèmes sont assez bien posés ( j’ai particulièrement aimé ses réflexions sur les coûts fixes et coûts variables appliqués à la nouvelle économie), on ne peut pas dire que les solutions soient très détaillées. Les notions de « plateforme« , d' »omnicanal » et de « digital chief officer » méritaient quand même un sérieux approfondissement et quelques exemples de réussite et d’échec.

En même temps, le format de l’ouvrage ne s’y prêtait pas vraiment (160 pages).

Enfin, la conclusion sur le rôle des états et particulièrement de l’état français, aurait pu trouver sa place ailleurs; si ce n’est de croire que les états ont encore quelque chose à faire pour protéger les grands groupes nationaux des grands prédateurs numériques américains… ou chinois…

Au final, une introduction utile sur un sujet d’actualité qui peut aussi intéresser les passionnés de l’art de la guerre appliqué au domaine de l’entreprise ! 😉

Aux éditions du Seuil. 160 pages. En février 2017.

 

{lang: 'fr'}

La dissuasion au troisième âge nucléaire. Pierre Vandier. Sortie.

Où en sont l’arme et les stratégies nucléaires dans ce premier quart du 21e siècle ?

La période se caractérise plutôt par des conflits de basse intensité. On est loin du risque de confrontation majeure Est-Ouest de la guerre froide. Cependant, les tensions entre Russie et Ukraine, Corée du Nord et USA ou encore la nucléarisation potentielle du Moyen-Orient peuvent raviver sérieusement la question de l’arme nucléaire.

Un petit point de situation s’impose et c’est l’intérêt principal de ce petit opus qui vient de sortir aux éditions du Rocher. Il est le fruit du travail de recherche réalisé par Pierre Vandier, Officier de Marine, au Centre de Hautes Etudes  Militaires.

Une synthèse en 108 pages que je lirai prochainement.

Aux éditions du Rocher en février 2018.

{lang: 'fr'}

Guerres & Histoire n°42. En approche !

Avec un dossier qui soulève encore des polémiques : la lutte des blancs et des bleus en Vendée durant la Révolution Française.

Les autres articles semblent aussi bien intéressants !

Disponible dès le 4 avril dans les kiosques et maisons de presse !

Qu’on se le dise !

Un magazine des éditions Mondadori. A retrouver sur Facebook.

{lang: 'fr'}

2e Guerre Mondiale. Magazine. N°76.

 

Le sommaire de ce numéro de mars et avril 2018:

  • Cinq pages de présentation d’ouvrages récents ou anciens. Appréciable pour les amateurs de livres !
  • Wilhelm Canaris. Résistant ou nazi convaincu ? Un article bibliographique  proposé par Nicolas Pontic sur le maître du contre-espionnage allemand durant la première partie de la seconde guerre mondiale. Utile aussi pour l’organisation des services nazis.
  • Un kaigu-shosa de la marine impériale japonaise. 1943-1945. Encore un article bien intéressant de Vincent Bernard sur la situation des troupes japonaises isolées sur des îles bypassed durant la reconquête du Pacifique. Entre bombardements US, conditions de vie extrêmes et mortalité galopante… Très bon sujet.
  • Rommel: Grand stratège ? Tacticien génial ? Le sujet peut paraître « classique ». Mais le dénigrement des généraux de la seconde guerre mondiale (Rommel, Patton, Guderian, Montgomery) est assez chronique depuis quelques années. Benoît Rondeau veut remettre en perspective les forces et faiblesses du célèbre général allemand. Mission plutôt bien remplie à mon sens ! L’auteur connaît son sujet ! On eut apprécié une bibliographie critique ! 😉
  • Joseph Darnand. Du héros de 1918 au maudit de 1945. Une note de synthèse bien aboutie. Par Nicolas Anderbegani.
  • L’artillerie allemande en Normandie. Une arme décisive oubliée. Cet article tombe plutôt bien quand je me plonge, avec beaucoup de plaisir, dans le wargame St-Lô de J. Balkoski (WEG 1986). Un article très complet et plaisant à lire. Recommandé !
  • Joukov et Staline. Parcours d’un maréchal soviétique. 2ème partie. Suite et fin de l’article démarré dans le numéro précédent. C’est une bonne synthèse en complément de l’ouvrage magistral de Lopez/Otkhmezuri. Par Nicolas Anderbegani.

Au final, un numéro très varié et bien agréable. Recommandé !

A retrouver sur Facebook.

 

{lang: 'fr'}
Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting