James Bond n’existe pas. mémoires d’un officier traitant. François Waroux.

Bon, je n’ai pas résisté longtemps à la lecture de cet ouvrage sur le métier d’espion au service de la République !

Comme le titre le laissait prévoir, on est bien loin des exploits de 007 ! D’autant plus que l’auteur fut « officier traitant » et non relevant du service action de la DGSE.

Sans aucune prétention, l’auteur nous propose ses mémoires de son engagement dans l’armée française à son passage à la DGSE puis ses différentes missions majeures avec comme faits saillants l’Ethiopie et le Pakistan.

Point de secrets révélés mais une approche didactique, concrète des missions des « officiers traitants ». A cette occasion, on découvre plus précisément le rôle et les motivations des « agents » ainsi que ceux des « honorables correspondants ».

A l’ère du renseignement électronique, on comprend l’importance toujours marquée du « renseignement humain » et des manipulations « au service de la République » !

De lecture rapide et agréable, vous ne regretterez pas cette acquisition ! Recommandé !

Chez Mareuil Editions en mars 2017. 224 pages avec annexes et cahier photos n/b hors-texte.

 

{lang: 'fr'}

Premières gloires. Vae Victis. Wargame.

Cérigo Editions, l’éditeur du magazine Vae Victis, nous propose, pour la première fois, une belle réédition: 4 batailles de la Révolution et du Consulat qui ont fait les belles heures du magazine et toutes basées sur le système « Jours de Gloire » de Frédéric Bey:

  • Rivoli 1797
  • Zürich 1799
  • Montebello 1800
  • Marengo 1800

Plus qu’une réédition simple, les ordres de bataille et les situations ont été complètement révisés. Il en est de même pour la cartographie et l’infographie des cartes mais aussi des pions. Un magnifique travail de Pascal da Silva d’ailleurs ! 😉

Si on ajoute à ça le prix de 35,28 euros en pré-commande et celui de 41,50 euros ensuite, on a là une sympathique opportunité de s’offrir quelques heures de wargame à bon prix !

Pour le commander, c’est ici !

{lang: 'fr'}

Guerres & Histoire n°36. Magazine.

Encore et toujours du bon !  Et ça fait six ans que ça dure !

Au sommaire:

  • Faucon contre experts dans le ciel libyen. Maurin Picard nous propose l’interview passionnante d’un Canadien, ancien de la Western Desert Air Force, James F. « Stocky » Edwards. Engagé volontaire à 18 ans dans la Royal Canadian Air Force en 1940, ce pilote de chasse va se retrouver engagé dans les cieux de Libye et d’Egypte face aux as allemands… Passionnant sur la stratégie et la tactique aérienne dans le désert !
  • Hans Liska, illustrateur vedette de « Signal ». On connaissait les dessins très expressifs de l’organe de propagande de la Wehrmacht. Jean Lopez nous propose de mieux connaître l’illustrateur et son support. Dans la rubrique « Caméra au poing ».
  • Le dossier central du magazine est consacré aux mutins de la Grande Guerre (1917-1919). C’est un sujet d’importance car la première guerre industrielle massive et mondiale va amener à une usure des combattants mais aussi des systèmes politiques en Europe. En cinq belles parties intéressantes:
    • Des mutins par millions, mais qui n’ont pas stoppé la guerre. Par Jean Lopez.
    • Les poilus, plus grévistes que véritables mutins. Laurent Henninger interroge l’historien spécialiste du sujet, le général André Bach.
    • En Russie, les régiments de la Garde lâchent Nicolas II. Un article passionnant de Jean Lopez et Yacha MacLasha.
    • Les soldats italiens, coupables désignés du désastre de Caporetto. Hubert Heyriès donne bien des angles nouveaux sur cette question !
    • En Allemagne, l’illusion d’une armée conquérante mais trahie. Ici aussi, on a de sérieuses mises en perspective de la défaite allemande. Par Pierre Jardin.
    • Au final, un dossier qui m’a vivement intéressé et je ne m’y attendais pas !
  • Les Almogavres, maîtres cruels de la Grèce. Il y a des corps d’élite qui ont marqué l’histoire de leur temps. Et bien si les Almogavres du XIV° siècle ne sont pas les plus connus, leurs « exploits » n’en sont pas moins impressionnants ! L’ancien figuriniste que je suis les avait découvert aux hasards des ‘army lists ». A ma connaissance, trop peu d’ouvrages leur sont consacrés en français… Donc, un article très utile de l’historien Sylvain Gouguenheim.
  • La guerre en dentelles en 10 questions. Dans la rubrique « Chasse aux mythes ». Par Fadi El Hage. Sincèrement, je m’attendais à mieux, un goût de « trop peu »…
  • Panipat 1526: l’Inde du nord devient moghole. Bon, pour « une bataille oubliée », c’en est bien une ! Inconnue au bataillon ! Mais tellement déterminante ! Passionnant et bien structuré ! Par Laurent Henninger.
  • Bismarck contre Richelieu, un combat inégal. Bon, on a affaire à une uchronie mais le vainqueur n’aurait sans doute pas été celui que l’on croit ! Bien mené & bien intéressant. Par Pierre Grumberg.
  • Pompée le Grand, du Capitole à la Roche Tarpéienne. L’épopée du concurrent principal de César à la course au titre « impérial »… Une belle biographie synthétique proposée par Eric Tréguier. Magnifiquement illustré.
  • La rubrique « A lire » toujours aussi dense et intéressante !
  • Le quizz est consacré aux « grandes guerrières de l’Histoire ». 16/20. Par Louis Depuydt et Charles Turquin.
  • Maréchal-ferrant, nous voilà ! L’Histoire re-visitée par les chevaux dans les « Grands Pâturages Eternels ». Toujours aussi déjanté… et truculent ! Par Charles Turquin.

Mais que ferions nous sans notre livraison bimestrielle ? 😉

Guerres & Histoire n°36. Numéro du mois d’avril 2017. Un magazine des Editions Mondadori. Sur Facebook.

 

{lang: 'fr'}

James Bond n’existe pas. François Waroux.

Si vous êtes un fan de la série « Le bureau des légendes » (je le suis), vous ne pouvez pas passer à côté de cet ouvrage d’un ancien officier traitant de la DGSE durant vingt ans. Bon, le titre est racoleur mais il vise à lever le voile sur les « servitudes » du métier du renseignement.

J’an fais mon prochain livre de chevet !

224 pages, 3 annexes et un cahier photos en n/b hors texte. Chez Mareuil Editions.

{lang: 'fr'}

Batailles & blindés n°78. Magazine.

Au sommaire de ce numéro 78:

  • une « actu » consacrée aux MBT télécommandés, futur du char de combat ? Par Laurent Tirone.
  • Syrie: l’ EI a trouvé le point faible des Léopard turcs. Par Laurent Lagneau. Toujours dans la rubrique « Actu »
  • Le déploiement en Pologne d’une brigade blindée américaine. Un relent de guerre froide.. enfin un peu plus à l’est… Bon visiblement, se déployer en ex-pays de l’est, c’est pas simple ! Par Laurent Lagneau.
  • De l’étoile à la croix. Le T-34 aux couleurs allemandes. Un article insolite de Przemyslaw Skulki sur la récupération et la ré-exploitation des blindés soviétiques au sein des unités allemandes de combat et de lutte contre les partisans. Avec la mise en exergue des difficultés de maintenance et de remise à niveau. Intéressant et avec des photos rares !
  • A coeur vaillant, rien d’impossible. De Gaulle attaque à Montcornet ! Retour sur l’une des rares contre-attaques françaises durant la déferlante allemande de mai 1940. C’est détaillé et les difficultés doctrinales et logistiques sont mises en avant. Assez classique cependant. Par Sylvain Ferreira.
  • Combats de chars dans Berlin. Des Tiger dans les ruines. Laurent Tirone revient sur les combats blindés autour puis dans le Berlin de 1945. Tiger II versus JS-2. Du lourd. Vivant avec de fréquents points sur les difficultés d’approvisionnement et de maintenance des blindés durant le « crépuscules des dieux » ! Beaux profils rares.
  • « Tempête d’août » ou la victoire opérationnelle parfaite de l’Armée Rouge. Il s’agit de l’opération d’invasion de la Mandchourie encore occupée par le Japon en août 1945. Combats par définition très déséquilibrés. Sylvain Ferreira insiste sur la maîtrise soviétique du combat inter-arme et sur la dimension logistique apparemment bien maîtrisée. Opération peu couverte en général. Utile !
  • Jagdpanzer 38(t) vs JS-2. Quand David affronte Goliath. Une approche très tactique du combat des chasseurs de char allemands en Courlande fin 1944 contre les chars lourds soviétiques. Anecdotique mais vivant ! Par Laurent Tirone.

Batailles & blindés n°78, numéro des mois d’avril & mai 2017.

Le site internet du magazine.

La page Facebook de l’éditeur.

 

 

{lang: 'fr'}

Les Etats-Unis dans la Grande Guerre. Hélène Harter.

Il semblerait que l’année du centenaire soit sous le signe de l’entrée en guerre de l’Amérique !

Après le pamphlet de Dominique Lormier sur les Etats-Unis dans la 1ère guerre mondiale, voici un ouvrage plus « académique » sur le sujet. Académique car c’est le fruit du travail d’un docteur en histoire de Paris-1, professeur des universités, spécialiste des Etats-Unis.

En plus, c’est une somme de 512 pages avec notes, chronologie, sources, bibliographie indicative & index.

Bref, un ouvrage de fond sur l’engagement d’un pays neutre dans un conflit européen et mondial, sa montée en puissance et son impact réel sur la conduite de la guerre.

Aux éditions Tallandier en avril 2017.

{lang: 'fr'}

Guerres & Histoire n°36. Il arrive le vendredi 7 avril ! Yes !

Un numéro dense et varié ! On saura quoi lire ce week-end ! 😉

Un magazine des éditions Mondadori ! A retrouver sur Facebook.

{lang: 'fr'}

Los ! n°31. Magazine.

J’aurais bien du mal à me passer de la livraison bimestrielle de ce magazine consacré à la guerre navale, aéronavale et sous-marine. Pourtant, dans l’histoire militaire, le naval n’est pas ma passion première mais le dynamisme de la revue, la pertinence des auteurs et la qualité graphique de sa production en font une source de référence incontournable !

Ceci étant dit, passons au sommaire de ce numéro 31 !

  • Aegis, le système de combat américain et ses clones. Un article très technique de Pascal Colombier sur ce système d’arme au coeur du combat naval depuis les années 70. Genèse, potentiels, évolutions, tout y passe. C’est précis mais technique !
  • The Navy’s here ! A l’abordage de l’Altmark. Navire de soutien du raider Graf Spee, l’Altmark va connaître une carrière parallèle puis solo jusqu’à son abordage final ! Par Patrick Toussaint.
  • Les 3 frères: les HMS Courageous, Glorious & Furious. Navires d’un autre temps quand la 2° guerre mondiale éclate, les « trois frères » tiendront leur rang cependant. En fait l’article est particulièrement intéressant pour comprendre l’évolution des porte-avions de la 1ère guerre mondiale jusqu’à la seconde. Un travail bien mené par Xavier Tracol. Très belle iconographie également.

  • Le dernier grand duel. Le piège du détroit de Surigao. Il s’agit du crépuscule de la marine de guerre nippone dans les eaux philippines en 1944. J’ai eu du mal à suivre les manoeuvres dans le texte bien complet de Pascal Colombier. Dommage !
  • Débarquer aux Falkland. L’expérience britannique de 1982. L’article de Xavier Messerschmitt se concentre sur les débarquements opérés par le corps expéditionnaire britannique dans les îles de l’Atlantique Sud. Le décor est bien planté, la perte d’expérience du Royaume-Uni bien démontrée et les opérations britanniques et argentines bien présentées. Good job !
  • Sous-mariniers de Sa Majesté. Les débuts opérationnels du Silent Service. De nouveau, les Britanniques à l’honneur avec l’entrée en guerre de leurs sous-mariniers. Matériel, équipements, équipages et premières opérations au menu ! Par Xavier Tracol.
  • Pouce et encablure. Je me réjouis toujours de la lecture de ces articles sur la richesse du vocabulaire de marine ! Pouce, pied, brasse, toise, lieue, mille… Par Patrick Toussaint.

Los ! n°31. Numéro des mois de mars & avril 2017.

Le site du magazine.

{lang: 'fr'}

Air Power n°4. Magazine.

Le sommaire:

  • Phalsbourg Air Base. Un souffle d’Amérique entre Alsace et Lorraine. Fabrice Loubette revient sur un temps où l’US Air Force stationnait en France dans le cadre de l’OTAN, avant que de Gaulle n’en décide autrement. Ce sont des RF-84F, des F-86D, RF-101C et F-86H aux couleurs US mais aussi une vraie « air base » avec tout ce qui fait le gigantisme américain ! De magnifiques photos.
  • Le régiment de chasse Normandie-Niémen toujours au combat. Au sein de l’unité engagée sur les TOE sur Rafale. Par Jan Kraak.
  • Vers la fin du F-35 ? Ça fait tellement longtemps qu’on parle de cet avion furtif, disruptif et tellement coûteux. Arnaud Delalande fait le point sur du programme dans le temps et sur sa situation actuelle qui devient précaire… Une fenêtre de tir pour le Rafale ?
  • Révélations sur Ouadi-Doum. Une victoire de plus pour le 3/3 « Ardennes ».  Il y a trente ans, l’armée de l’Air bombardait les installations aériennes libyennes au confins du Tchad… Déjà… Par Pierre-Alain Antoine. Intéressant !
  • Le Super-Tucano, roi de la jungle ! L’industrie aéronautique brésilienne se porte bien avec cet avion spécialisé dans la lutte anti-guérilla ! Visite guidée au sein des forces brésiliennes, colombiennes, dominicaines, chiliennes, honduriennes et équatoriennes ! Des photos splendides ! Par Santiago Rivas.
  • Au coeur d’une mission nucléaire. Le capitaine Olivier « Enzo » nous relate un exercice-type de pénétration à basse altitude et délivrance de l’arme nucléaire su Mirage 2000N. Eprouvant et passionnant !
  • Winter is coming ! Des Vikings à Orange. Entrainements conjoints Armée de l’Air et F-16 danois en vue d’un déploiement opérationnel au Moyen-Orient. Par Loic Lauze.
  • Quand l’USAFE manquait de kérosène. Retour sur le guerre froide. Et sur l’appoint des ravitailleurs de la Garde Nationale alors que ceux de l’US Air Force sont largement engagés au Vietnam… Par Jean-Pierre Hoehn.
  • L’Algérie sur P47. Ici, aussi, les jets n’étaient pas adaptés aux missions de contre-guérilla ! Les avions employés portaient leur âge et les équipages soumis à dure épreuve ! Par Bruno Nion & Marc-Eric Minard.

Un magazine qui respire la passion à toutes les pages !

Air Power n°4. Numéro des mois de mars & avril 2017. Un magazine des éditions Skydjinn. A retrouver sur leur site web et sur la page Facebook associée.

{lang: 'fr'}

La guerre de 1914-1918 sur le front russe. Serge Andolenko.

La sortie récente d’un ouvrage sur la guerre civile russe avait remporté un bon succès sur la page Facebook de Bir-Hacheim. Visiblement la période intéresse, j’en ai été un peu surpris quand même !

Si intérêt il y a, vous pourriez être intéressé par ce texte que publie les Editions des Syrtes en avril 2017.

Cet ouvrage est original à plus d’un titre:

  • Il a été écrit par Serge Andolenko, général français d’origine russe ayant servi durant la 2ème guerre mondiale et la guerre d’Algérie.
  • Une ébauche du texte (50 pages) a été publiée dès 1945 et l’ouvrage fut achevé en 1951 sans jamais être publié jusqu’à ce jour
  • Bon, vous pourriez donc me dire, à juste titre, que le texte est daté mais, à ce sujet, la préface de l’historien Dominic Lieven éclaire l’intérêt du texte: « Peu d’historiens sérieux seraient aujourd’hui prêts à défendre Andolenko quand celui-ci écrit que le gouvernement russe fit pression sur la Serbie pour qu’elle accepte l’ultimatum autrichien en 1914, ou que le Soviet de Pétrograd fut dominé par les bolcheviks dès le début de 1917.Mais ce ne sont là que des défauts mineurs. La force de l’argument développé par l’auteur reste pertinente et intéressante.Elle apporte une sérieuse contribution contre l’amnésie et les distorsions au sujet du rôle de la Russie dans la guerre 1914-1918 qui règne dans notre mémoire collective. Pour toutes ces raisons, la publications en français du témoignage d’Andolenko aux éditions des Syrtes mérite d’être saluée. »

Pour mémoire, Serge Andolenko est aussi l’auteur d’une rare biographie de Souvorov. Quant à Dominic Lieven, il a proposé un « La Russie contre Napoléon » en 2012. Les deux ouvrages ont été publiés par les Editions des Syrtes.

La guerre de 1914-1918 sur le front russe. De Serge Andolenko. Un ouvrage de 280 pages, avec un portrait de l’auteur en frontispice et 6 croquis couleurs hors-texte représentant les opérations et batailles principales.

 

{lang: 'fr'}
Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting