Churchill. François Kersaudy.

churchill-franc%cc%a7ois-kersaudy

La collection « Maître de guerre » aux éditions Perrin s’enrichit d’un nouveau volume.

A ses débuts, la collection était co-dirigée par François Kersaudy et par Yannis Kadari. Cela n’est plus le cas aujourd’hui. Seul le premier est encore en lice avec, à son palmarès, quatre de huit ouvrages de la collection: Hitler, Staline, MacArthur et maintenant ce Churchill.

Sur ce dernier ouvrage, la compétence de l’auteur ne peut être mise en doute car il a déjà consacré plusieurs ouvrages remarqués au « Premier » britannique.

Pour rappel, la collection ne se veut pas constituée de bibliographies mais elle vise plutôt « à montrer l’influence exercée sur le cours de la Seconde Guerre mondiale par le caractère, l’expérience, les initiatives, les intuitions les forces et les faiblesses de ses principaux acteurs ».

Ce qui se prête particulièrement bien à la carrière de Sir Winston Churchill qui fut un stratège passionné tout autant que fantasque. L’homme, surtout capable de bien s’entourer, eut un rôle déterminant dans le cours de la Seconde Guerre mondiale. Mais un bon tiers de l’ouvrage rappelle ses origines, son rôle dans la Première Guerre mondiale et ses traversées du désert.

Au delà de l’expertise de l’auteur, cet opus vaut aussi par la profusion et la qualité de l’iconographie que les éditions Perrin ont mises au service de cette collection.

Churchill. Krançois Kersaudy. Aux éditions Perrin en novembre 2016. 448 pages avec iconographies nombreuses dans le texte et bibliographie sélective.

{lang: 'fr'}

Guerres & Histoire n°34. En approche !

couv-gh34

 

Un numéro 34 du mois de décembre 2016 aux rubriques bien variées !

Au sommaire:

EXCLUSIVITE !

Trop tard pour sauver le Tirpitz

Le 12 novembre 1944, Kurt Schulze, pilote de la Luftwaffe, décolle pour secourir le Tirpitz, attaqué par la RAF. Hors délai.

SUR LE FRONT !

Caméra au poing – Somme, 1916. La mort des illusions britanniques.

Chasse au mythe – Actium : qu’Antoine allait-il faire dans cette galère ?

Aux armes ! – Starfighter, l’avion qui a failli descendre la Luftwaffe.

La bataille oubliée – A Morgaten, l’union fait la Suisse.

Troupes – Decima MAS : l’Italie invente les nageurs de combat.

Etats de service – Gamelin, l’étrange intellectuel de la défaire. 

DOSSIER

Bonaparte en Italie 1796-1797, naissance d’un stratège

Bonaparte, un bleu mieux armé qu’on ne le croit.

L’armée d’Italie, première armée moderne.

Une campagne éclair qui frappe l’Europe.

Ce que Bonaparte apporte à Napoléon… et à l’art militaire.

RUBRIQUES

Actualités de l’histoire militaire dans la presse et la recherche.

Vos questions à la une ! Ecrivez-nous, nous répondons.

Un objet, une histoire : Panzerfaust, le poing du diable contre les chars.

A lire, entretien avec Jacques Frémeaux autour de son livre La Conquête de l’Algérie.

A lire, à voir, à jouer : actualité de l’édition, des expositions, des sorties DVD, du jeu vidéo et du wargame.

Courrier des lecteurs.

D’estoc & de taille par Charles Turquin, une mégatonne d’inertie !

Dans les maisons de presse le 9 décembre !

😉

{lang: 'fr'}

2e guerre mondiale n°68. Magazine.

2e-guerre-mondiale-68

Au sommaire:

  • Hitler et son image. Propagande et mensonges. Un article de Stéphane Delogu qui cherche à démonter les éléments constitutifs de la légende colportée par la propagande nazie sur la jeunesse, l’engagement politique et les points clés de la carrière du Führer.
  • Les commémorations du débarquement. Evolutions dans le temps. C’est le thème abordé par Benoit Rondeau dans la rubrique « Ecrire l’histoire ». Une réflexion dans la durée. Des cérémonies traditionnelles avec anciens combattants au spectacle avec groupes de reconstitution et musées modernes. Nostalgie, passion !
  • Les 7 piliers de l’ordre noir. Les SS-panzerdivisionen. Origines, organisation, mythes. Vincent Bernard aux manettes sur un sujet déjà largement couvert. Mais bon, l’approche est quand même utile et précise avec bref historique en une page de chacune des divisions.
  • Réfractaire ! Réquisition de main d’oeuvre et Résistance. Un sujet peu couvert en général sur les besoins de main-d’oeuvre de l’Allemagne nazie et la réquisition de « volontaires » puis de non volontaires à travers le STO. Françoise Besseau fournit beaucoup de chiffres précis pour mesurer le rôle du STO dans le passage au maquis. Utile et intéressant.
  • David contre Goliath. La guerre d’hiver. 1ère partie. Nicolas Pontic nous révèle le contexte géostratégique du conflit du grand nord particulièrement étudié du côté finlandais. A suivre. Avec de beaux profils pleine page.

2e guerre mondiale n°68. Numéro des mois de novembre & décembre 2016.  A retrouver sur Facebook.

{lang: 'fr'}

Patton, la chevauchée héroïque. Benoît Rondeau.

patton-benoi%cc%82t-rondeau

Cet ouvrage constitue la deuxième biographie récente du général américain « Blood & guts » après celle de Yannis Kadari publiée par Perrin en 2011.

Elle nous est proposée par Benoît Rondeau déjà bien connu des lecteurs de revues d’histoire militaire et également auteur de deux ouvrages notables, tous deux publiés chez Tallandier:

  • Invasion ! Le débarquement vu par les Allemands
  • Afrika Korps, l’armée de Rommel

Patton fut un général talentueux, obsédé d’histoire militaire mais au comportement fantasque et  souvent peu compatible avec les us et coutumes de la démocratie américaine. Ce qui affectera sa carrière durant le seconde conflit mondial.

Benoît Rondeau nous livre ici son premier travail biographique, un exercice littéraire pas si simple que ça dans un beau volume de 608 pages avec notes, index, bibliographie et cartes dans le texte.

Un ouvrage des éditions Tallandier en novembre 2016.

Lecture dès que possible !

{lang: 'fr'}

Parachutistes en Indochine. Marie-Danielle Demélas.

parachutistes-en-indochine-marie-danielle-demelas

J’ai lu beaucoup d’ouvrages sur la guerre d’Indochine: études, mémoires, biographies.

Mon oeil a été récemment attiré sur le livre proposé ici lors de la lecture d’une recension dans l’un des magazines francophones spécialisés en histoire militaire: Ligne de front n°63.

Je reconnais une appréhension initiale, l’auteur étant  une enseignante-chercheuse au CNRS, Marie-Danielle Demélas. Pour être clair, sur les quarante dernières années, j’ai trouvé les pensionnaires du CNRS bien souvent « militants engagés d’un rêve qui bouge »…

Et bien, cet ouvrage est une bien intéressante synthèse sur les parachutistes d’Indochine:

  • contexte de la création des bataillons métropolitains, coloniaux et de Légion Etrangère
  • indigence du recrutement, de la formation et des équipements dans l’immédiat après seconde guerre mondiale
  • spécificités du recrutement, ambiance et conditions de vie
  • une grosse partie de l’ouvrage est consacrée aux opérations sans rentrer dans le détails: pompiers au secours des postes, opérations épuisantes et peu utiles, dispersion des compagnies,…
  • un beau chapitre concerne la bataille de Dien Bien Phu, pas faite pour le combat des aéroportés mais oh combien ossature de leur légende !

Par contre, j’ai trouvé que les pages consacrées aux camps viets sortaient un peu du contexte car non spécifiques aux paras. Mais il fallait bien en parler…

J’ai regretté aussi une non projection dans les débuts de la guerre d’Algérie car l’Indochine éclaire particulièrement le rôle des régiments paras dans ce conflit d’Afrique du Nord.

Au final, je le répète, une excellente synthèse pour ceux qui ne souhaitent pas se coltiner les nombreux ouvrages publiés depuis plus de 60 ans sur les paras d’Indochine !

Avec notes abondantes et intelligentes, chronologie, index, bibliographie abrégée et un cahier photos.

Aux éditions Vendémiaire en mars 2016. 378 pages.

 

{lang: 'fr'}

TnT. Trucks & Tanks n°23. Otan vs Pava.

tnt-23

Dense , précis et très utile !

Né en 1960, j’ai grandi dans l’ombre de la guerre froide. Ce numéro de TnT m’a replongé dans ces décennies où les matériels étaient vraiment pléthoriques des deux côtés du rideau de fer !

Ce numéro de 116 pages nous propose sept chapitres très complets sur les chars des deux alliances opposées OTAN et PAVA:

  • les chars issus de la seconde guerre mondiale: T-34/85, T-44, Sherman M4A4E4 (76), M26 Pershing, Cruiser Tanks, Sherman Firefly
  • les chars de 1ère génération: Centurion, M46 Patton, M47 Patton, T-54, T-55
  • les chars de 2ème génération: AMX 30, Chieftain, Leopard 1, M60 A1, A2 & A3, T-62, T-64
  • les chars de 3ème génération: Challenger, M1 Abrams, Leopard 2, T-72, T-80,
  • les chars légers: M24, M41, Sheridan, Scorpion, Scimitar, PT-76,
  • les chars lourds: IS-4, I8, T-10M, M103, Conqueror
  • les chasseurs de chars:Jagdpanzer Kanone 90 mm, M56 Scorpion, M50 Ontos, AMX 13, AMX 90, SU-100, IS-152, ASU-57, ASU-85

Bien évidemment, au delà de la performance des machines et des illustrations bien choisies (photos, profils), l’auteur valorise les évolutions des différents parcs de blindés pour tenir compte des choix techniques de la partie adverse (blindage, suspension, équipement de visée, armement de bord).

Au global, une plongée passionnante dans un passé où la ferraille du champ de bataille aurait joué un rôle déterminant dans un conflit ouvert.

Mon seul regret est de ne pas avoir trouvé le nom de l’auteur .

116 pages avec bibliographie sélective.

Numéro des mois d’août & septembre 2016. Aux éditions Caraktère.

{lang: 'fr'}

Air Power n°1. Magazine.

air-power-1

Quand les éditions Caraktère avaient lancé « Air Combat » , j’avais trouvé qu’il s’agissait à la fois d’une oeuvre utile mais d’un pari économique difficile. 2 années et 12 numéros plus tard, le pari économique était perdu. Il restait de tout cela un manque certain sur la connaissance à la fois historique et technique de l’aviation moderne. Marc-Eric Minard était le rédacteur en chef du magazine de l’époque Caraktère. Il a décidé de relever le gant, sur ses fonds propres, pour relancer un magazine consacré à sa passion: l’aviation militaire.

Au sommaire de ce numéro 1:

  • La France y est-elle ? Au delà du titre, il s’agit pour les auteurs de faire le point sur la situation de forces aériennes autour et en Libye. Par Tom Cooper & Arnaud Delalande.
  • Dassault, les 100 ans. Un légende au service de l’innovation. Un article bien complet sur la sage  des avions de l’avionneur Marcel Bloch, dit Marcel Dassault. Un magnifique voyage au coeur de la conception et du déploiement d’avions de légende ! Avec une superbe iconographie. Par Marc-Eric Minard.
  • Train as you fight ! Cet article est consacré au dernier exercice international ‘Thracian Eagle 2016″ en Bulgarie. Garde nationale US et aviation de combat bulgare. F-15 et MIG-29 !
  • Vers la fin de la guerre froide. Le VIking baisse la garde. Jean-Michel Maurel revient sur la carrière de cet avion essentiel de la guerre froide et des task-forces américaine durant cette période. 40 ans de bons et loyaux services ! Un monument de l’aviation embarquée !
  • Air Crash. Pas d’histoire sans mémoire. Marc-Eric Minard est allé à la rencontre de Michel Garcia, collectionneur depuis 25 ans des informations sur les incidents et accidents des appareils militaires français.
  • Les gardiens du Kamtchatka. A la rencontre des forces aériennes russes en Extrême-Orient. Par Babak Taghvaee. Quel bel avion que le Mig_31 !

Au final, un plaisir de retrouver l’histoire et l’actualité de l’aviation militaire. Ça me manquait ! Un magazine et un jeune éditeur à soutenir ! Tally Ho !

Retrouvez le magazine sur Facebook !

 

 

{lang: 'fr'}

Ligne de front n°64. Magazine.

ligne-de-front-n64-magazine

Au sommaire de ce numéro des mois de novembre & décembre 2016:

  • Odilo « Globus » Globocnik. Le monstre oublié. Biographie sommaire mais complète de ce nazi peu connu mais acteur majeur de la « solution finale ». Un triste sire de la Pologne à l’Italie. Par Vincent Bernard.
  • Les commandos américains du Pacifique. De Guadalcanal à la Birmanie. A l’inverse des Britanniques, on ne peut pas dire que l’US Army et le USMC aient eu une doctrine claire des actions commandos. Benoît Rondeau fait le point de la formation et des engagements  des unités de raiders, paratroopers et autres marauders durant la guerre de Pacifique.
  • Les « Vikings » d’Hitler.  La SS-Panzer-Grenadier-Division « Nordland ». Du très classique sur la constitution et les combats de cette unité « européenne » de la Waffen-SS. De beaux profils. Par Stéphan Cazenave.
  • De « Cobra » à la Seine. Une poursuite « presque » parfaite. Franck Segrétain nous retrace les combats de Normandie 1944 de la percée d’Avranches jusqu’à la Seine. C’est aussi déjà bien connu. Avec une bibliographie exclusivement francophone.
  • Bautzen, coup d’arrêt aux Polonais. C’est le gros morceau du magazine qui met en lumière une contre-offensive locale victorieuse des Allemands en 1945. La manoeuvre soviétique opérée entre autres par des troupes polonaises de faible qualité (troupe et commandement) explique en grande partie ce succès finalement si peu utile… Par Yann Galibois. J’ai lu l’article avec intérêt. Sans bibliographie mais ça s’explique peut-être par le fait que le texte n’est pas terminé… Une erreur de mise en page ?
  • Mussolini, un dictateur en guerre. Prendre ses désirs pour des réalités… C’est tout le drame de l’Italie engagée dans la seconde guerre mondiale par le Duce italien.  Par Max Schiavon, auteur d’une biographie récente sur Benito Mussolini.

Un magazine des éditions Caraktère à retrouver sur Facebook.

 

{lang: 'fr'}

Clémenceau au front. Samuël Tomei.

clemenceau-au-front-samuel-tomei

Bel ouvrage sur un sujet original.

A plus de 70 ans, voici le journaliste, parlementaire puis président du Conseil, Georges Clémenceau qui va arpenter les état-majors mais aussi les tranchées de la guerre 1914-1918. Et ce ne fut pas sans risque !

Après une introduction intéressante et pertinente, l’histoire Samuël Tomei nous propose de découvrir les différents séjours aux armées de Clémenceau au travers de son témoignage direct ou de celui d’acteurs privilégiés: le général Mordacq, le président Poincaré et quelques autres.

Se dessinent en coulisse de ces déplacements, la volonté, la stratégie, les négociations internationales et la proximité avec les hommes de cette bête politique que fut Georges Clémenceau.

Intéressant aussi pour la connaissance du général Mordacq ainsi que pour le regard critique – et jaloux ? – de Raymond Poincaré.

Si on ajoute à ça une densité et une qualité iconographique de premier plan, on a bien là un ouvrage à posséder dans une bonne bibliothèque consacrée à la Première Guerre Mondiale.

Encore un très beau travail d’édition des Editions Pierre de Taillac en collaboration avec le Ministère de la Défense. En mai 2015. 160 pages.

{lang: 'fr'}

Vae Victis n°130. Wargame.

vae-victis-130

Bon,pour tout vous dire, je trouve que ça ronronne un peu trop chez Vae Victis. Ça fait déjà 9 numéros que Histoire & Collections a passé la main à Cérigo Editions.

On pouvait comprendre que les premiers numéros soient toujours marqués du sceau de l’ancienne maison d’édition mais là, ça commence à faire long feu. Pour ma part, je trouve que les lignes graphique et éditoriale ont très/trop peu changé. Je ne demande pas un « feu d’artifice » à la « Battles Magazine » mais quand même un peu de renouveau que diable pour un hobby et un magazine qui ronronnent trop tous les deux !

Au sommaire de ce numéro 130:

  • Nouveautés hexagones: avec 4 entrées, la rubrique n’a jamais été aussi indigente…
  • Le wargame, plus qu’un hobby… On commence à bien connaître Philip Sabin et son travail universitaire de recherche autour du wargame. Une longue interview autour de l’événement « Connections UK: wargaming for professionals ». Par Philippe Hardy. Intéressant.
  • Word War 1: la der des ders. Retour d’un best-seller de l’ère SPI revisité et actualisé par Decision Games qui a racheté la marque et les produits. Une belle analyse d’Arnauld Della Siega.
  • Singidunum. Surprise, surprise. De la bataille antique générique dans un bel écrin. Pour les amateurs. Par Patrick Receveur.
  • Yanks ! 2nd Edition ou « Si les ricains n’étaient pas là ». Une analyse critique et maîtrisée par un passionné de la série ASL: Philippe Naud.
  • MBT, le retour. On peut être surpris de la réédition par GMT de cette simulation éditée par Avalon Hill en son temps (1989 quand même). Une simulation hyper détaillée avec plein de paramètres et de tables à l’âge de la tablette… Pourquoi pas… mais je passerai mon chemin !
  • Arcole. la bataille derrière le mythe. Pas encore eu le temps de me pencher sur le dernier opus de « Jours de gLoire » de Frédéric Bey. Mais je pensais que le théâtre d’opérations si particulier d’Arcole avait dû pousser le concepteur dans ses retranchements pour produire une simulation de qualité. Merci à Grégory Anton de me l’avoir confirmé dans son article bien mené.
  • Deux chevauchées sur un plateau. Guerre d’octobre 1973 sur le Golan. Pour parler de Golan’73 de GMT Games et de No middle ground de ATO. J’adore ces articles qui comparent deux systèmes de jeu pour simuler la même bataille. C’est intelligemment fait et c’est signé Patrick Ruestchmann. Thanks, guy ! 😉
  • Les Maréchaux IV: aventures espagnoles le long du Tage. J’ai passé mon chemin sur cette série mais l’idée de simuler les opérations militaires napoléoniennes en l’absence de l’Empereur reste une idée attirante. Visiblement la série a trouvé son public et ça semble captivant au final. Merci à François Criscuolo de s’être penché sur cet opus.
  • Operation Dauntless. La Normandie version front de l’est. Ou plutôt est du front… de Normandie. Un système tactique très détaillé pour s’attaquer aux combats entre les forces britanniques et allemandes. Pas si fréquent que ça dans le wargame moderne. Avec une interview de l’auteur. Un article bien maîtrisé de Nicolas Sévaux.
  • A la charge ! Scénario bonus pour Furor Barbarus ! et autres scénarios divers. Je zappe.
  • Sébastopol assiégée à nouveau. Avril-mai 1944, l’armée rouge reprend la Crimée. L’article historique de Philippe Naud. Habituel mais intéressant.
  • La Crimée pendant la 2e guerre mondiale. Dure à prendre, dure à garder. A nouvaeu un article à base comparative entre Crimean Shield (de feu 3W) et Barbarossa: Crimea de GMT Games. Ici aussi, bien intéressant. Par Hervé Borg.
  • Les notes de conception de Laurent Martin pour le jeu en encart: la bataille de l’Alma 1854. Toujours bien utile.
  • L’arrière garde, un scénario pour Blitzkrieg 3. Figurines. Je zappe.
  • La bataille de l’Alma. 20 septembre 1854, première victoire alliée. C’est l’article historique qui accompagne le jeu en encart. Il est signé de l’auteur, Laurent Martin: du contexte géopolitique à la bataille. Utile évidemment !
  • Congo. A la tête d’une colonne au milieu de l’Afrique mystérieuse. Figurines – escarmouche. Je zappe mais les figurines sont belles. Jean-Philippe Imbach.
  • Congo. panne de voiture sur le Lac Tchad. Idem. Je zappe. Par Grégory Berva.
  • Il était une fois un oeuf (sic). Un scénario pour Dead Man’s Hand. Figurines + escarmouche au far-west. Je zappe. Par Bruno Allancon.
  • Croire et oser. Embuscade au Tonkin. La devise du 6° BPC de Bigeard pour un scénario d’embuscade sur des légionnaires ? 😉 J’ai lu. Par Jean Renault. Avec une bibliographie éclectique !
  • Peindre un char à l’aérographe. Comment bien débuter. Techos et figurines ! Je zappe.  Par Mickaël Roubert.
  • La bibliothèque stratégique. Toujours le trio Bey, Imbach et Naud. C’est dense, écrit petit et souvent trop court mais toujours utile !
  • Nouveautés règles. Par Jean-Philippe Imbach. Je zappe… presque et je retiens un ouvrage consacré à la conception des wargames ! Merci, Pilou !
  • Nouveautés Figurines. Je zappe.

Ah oui, encore une critique pour la route: je trouve que l’orthographe laisse de plus en plus à désirer. De la relecture, que diable ! 😉

Concernant le jeu en encart, j’avais laissé de côté la bataille d’Inkermann du même auteur (je l’avais acheté quand même…). Je pense que je vais déployer celui-ci pour une partie solo après la lecture des notes de conception. Comme quoi, ça sert… Les composants sont de belle qualité. Par contre, écrire: « Graphismes et maquetet: studio VaeVictis », je trouve ça peu respectueux du travail du/des artiste(s), non ?

Un magazine des éditions Cérigo (bon, en même temps, ils n’éditent que Vae Victis, hein !). Numéro des mois de novembre & décembre 2016. A retrouver sur Facebook.

{lang: 'fr'}
Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting