La vérité crue… On savait que l’armée française avait torturé en Algérie. On savait que la bataille d’Alger n’avait pas été une bataille comme les autres: véritable course poursuite entre l’organisation politico-admnistrative du FLN et les parachutistes de la 10ème division parachutiste du général Massu. L’enjeu: la terreur sur Alger, les attentats aveugles, la volonté du FLN de faire basculer…

Partager