Battles Magazine #7 (2). Wargame.

Suite de mon effeuillage du magazine (et ce n’est pas fini… ;-) )

  • Spartacus Imperator: une revue de mon célèbre camarade de forum/blog Laurent Schmitt. Cinq pages consacrées à la production de Patrick Receveur chez Hexasim. Donc une production franco-française. Bon, pour être clair, le sujet ne me passionne vraiment pas. L’article est complet et on sent la sympathie du reviewer envers l’auteur. Les composants et les idées originales sont bien mis en valeur dans cet article. Et non, je ne suis pas complaisant avec les porteurs de jupettes en cuir ! ;-) Visiblement, une simulation  qui vaut le détour pour les amateurs d’antiquités (pardon, d’Antiquité !).
  • 6 days of war: j’adore Battles Magazine quand il explore la production des petits éditeurs et des DTP. C’est le cas ici avec ce wargame consacré à la guerre israélo-arabe de 1967, la guerre des Six Jours. C’est de nouveau John D. Burtt qui se consacre à cette analyse. Certes le matériel est un peu cheap et fait un peu daté mais le système de jeu a l’air particulièrement intelligent; de plus le jeu est signé Paul Rohrbaugh, pas n’importe qui ce gars là ! Je mets ça dans mes tablettes à l’occasion. Pour info d’ailleurs, Strategy & Tactics veut lancer en août 2012 une nouvelle série de magazines Modern War. Un numéro est prévu sur la guerre des Six Jours justement. Intéressant, tout ça !
  • Four roads to Moscow: une originalité que cette approche du « Against the Odds Annual 2010″: donner carte blanche à quatre designers pour traiter de l’invasion de l’URSS par l’Allemagne nazie durant la seconde guerre mondiale. De nouveau, John D. Burtt nous livre une analyse des quatre simulations produites à cette occasion avec des approches très différentes tant sur le fond que sur la forme. Sur ce dernier point, au delà des hexagones traditionnels, on a droit aux zones, au point-à-point et à des octogones et « diamants ».  Si la qualité résultante est inégale, John D. burtt m’a donné envie d’acheter cet Annual 2010. Je l’avais laissé passé, le stratégique n’étant pas mon échelle préférée.. Shame on me ! ;-)
  • Le combat des trente: pas vraiment un wargame pour moi, cette production bretonne a le mérite d’exister pour illustrer un événement mythique de l’histoire des Bretons ! C’est le français, Denis Sauvage qui s’y colle. C’est clair et beau mais pas d’avis sur le fond. Pas dans mon scope.
  • None but heroes. On a droit ici à une approche originale: un échange entre un concepteur désormais mythique, Dean Essig, fondateur de The Gamers (désormais dans MMP) et créateur de nombreux systèmes de jeu et un passionné des dits systèmes, François Vandermeulen. Personnellement, je ne suis pas fan des simulations consacrées à la guerre de Sécession américaine mais l’idée de l’article, un piano à quatre mains, m’a particulièrement intéressé. François Vandermeulen a donc pris le parti de présenter les éléments saillants de la série Line of Battle dont le premier opus, None But Heroes, vient de sortir. Chacun de ses éléments (cartes, pions, commandement, système, bataille et futur) est commenté ensuite par Dean Essig. Une approche originale mais sur un sujet que je ne connais pas bien. Une bonne idée et donc une expérience à renouveler ! ;-)

Au delà des articles, la mise en page et les photos pleine page font vraiment de Battles Magazine un superbe support pour le hobby !

Battles Magazine #7 est toujours disponible chez l’éditeur !


{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Battles Magazine #7 (2). Wargame.”

  1. Fin Fou Félin dit :

    Il faut qu’on retape tous les commentaires aussi ? Hin hin

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting