Vae Victis n°139. Wargame. Magazine.

Une bonne livraison que ce numéro 139 !

Au sommaire:

  • Nouveautés hexagones: six ouvertures de boîtes dont certaines prochainement analysées dans les numéros à venir du magazine.
  • At any cost. Le meilleur de la guerre de 1870. Visiblement Sylvain Ferreira est bien convaincu par cette nouvelle production de GMT Games. Pour ma part, je l’ai reçue et, comme souvent chez GMT, les composantes sont de bien belle facture. Pour le système, Sylvain Ferreira semble tout aussi convaincu. Et oui, la guerre de 1870, assez peu couverte, le vaut bien !
  • Bitwy XXI Wieku. Les Polonais et la guerre moderne. Quel titre pour un très bon article de Nicolas Sévaux sur les jeux « modernes » de cet éditeur polonais ! Excellente maîtrise de son sujet et avec l’interview, en prime, de l’éditeur.
  • Fleurus. Le plan était presque parfait. Une analyse bien menée des choix possibles pour les deux belligérants dans cette bataille sortie récemment par Vae Victis. Un article de Vincent Hamel.
  • Legion of Honor. Tout hussard qui n’est pas mort à trente ans… Une initiative curieuse mais intéressante de Clash of Arms visant à proposer, de manière ludique, le parcours d’un combattant des guerres de la Révolution jusqu’à la fin de l’Empire. Un article bien clair de Pascal Toupy avec, en encart, le parcours d’un personnage simulé.
  • Cortès. Le siège de Tenochtitlan. Add-on du jeu paru dans le numéro précédent de Vae Victis. Avec une carte A4 additionnelle. Une bonne initiative proposée par Philippe Hardy !
  • Drouet d’Erlon à Waterloo ? Les hexagones au service de l’histoire, épisode 5. Bon, je confirme avoir du mal dans cette succession d’épisodes sur le thème de Waterloo. En fait, Jérôme Ligot décortique ici le système proposé par Kevin Zucker à l’échelle de la brigade édité par OSG. C’est utilement critique quoique un peu monotone, je trouve.
  • Sherman Leader. La chasse est rouverte. Les joies des jeux de DVG. Ça m’intéresse bien peu. Lu en diagonale. Désolé, Arnauld Della Siega.
  • Gorizia 1916. A l’assaut de l’Isonzo. Nos amis italiens d’Europa Simulazioni font vraiment de belles réalisations. Et sur un terrain qui les concerne tout en étant peu couvert sur le plan « wargamistique » ! Je me plais donc régulièrement à acheter leur production mais on a droit ici à un jeu et un système quelque peu lourds ! Vivement la retraite ! Un sujet bien maîtrisé par Sylvain Ferreira.
  • Le retour d’Alcibiade (-411 à -410). Athènes enchaîne les succès mais laisse échapper la victoire. Toujours un plaisir de retrouver Frédéric Bey dans l’une de ses périodes de prédilection. 😉 Un article historique bien carré par un vrai spécialiste ! Belles illustrations.
  • Les notes de conception du jeu en encart: Hellespont. Par Frédéric Bey.
  • Quelque part en Belgique, 1815. Manoeuvres et contre-manoeuvres stratégiques. Michel Hamon s’est penché sur « the problem » des wargamers avec figurines. Comment simuler les opérations qui mènent au champ de bataille… Les propositions faites ici à coup de GoogleMaps ou autres Google Earth et les méthodes pour simuler le brouillard de guerre m’ont fait, disons-le, quelque peu sourire… Et bien, Messieurs les figurinistes, utilisez les boardgames pour cela ! Dans ma jeunesse, j’avais commencé une partie de Napoleon at Bay et on passait aux figurines pour résoudre les combats et batailles de rencontre. Sinon, il y avait aussi l’approche choisie par Tarbox/Bowden pour leur règle Empire III, IV et V: Empire Campaign System. Mais sincèrement Google… chose… Le terrain a bien changé depuis…
  • Quelque part en Belgique. La bataille s’engage ! Suite tactique de l’article précédent. Toujours par Michel Hamon.
  • Saga II. Evolution ou révolution ? Du skirmish figurines. Par Grégory Berva. Belles figurines. Je zappe.
  • Team, Yankee. La troisième guerre mondiale en 15 mm. Un article bien complet de Marc Dodinot sur un système de jeu avec figurines pour simuler un conflit hypothétique en Europe durant la guerre froide. Complet sur les règles, les figurines et avec une interview de l’auteur. Belles illustrations.
  • Peindre une armée en trois mois. Première partie: les quinze premiers jours.  On a tous eu ce type de projet à un moment ou à un autre de notre vie de figuriniste. Proposition de plan d’action. Doit y avoir une suite. Intéressant? Par Bruno Allançon.
  • ‘Nam. Le Vietnam clés en main. Variante Vietnam pour la règle Flames of War. Je zappe. Par Pierre Aymeric.
  • Thalassa v2. Règle de combat naval antique. Ça parait bien complet et auto-portant. D’autres éléments en ligne ainsi que dans les prochains numéros. Système proposé par Michaël Deryck et Nicolas Stratigos. Bon, les éléments à photocopier et à découper dans le magazine, c’est pas glop par contre !
  • Revue des revues. Par l’inusable Jean-Philippe Imbach.
  • Bibliothèque stratégique. Toujours une masse d’ouvrages, beaucoup en anglais.
  • Nouveautés figurines. Du beau, du peint !
  • Nouveautés Règles. Toujours par Jean-Philippe Imbach.

Au final, un numéro dense qui donne plutôt envie sur une palette large. Bon, j’attends quand même mon Battles Magazine #12 qui lui sera plus focus suer mes centres d’intérêt ! A suivre !

Vae Victis n°130. Numéro des mois de mai & juin 2018. Un magazine des éditions Cérigo.

Le site de l’éditeur.

La page Facebook du magazine.

 

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting