Une histoire de la Résistance en Europe occidentale. Olivier Wieviorka.

Un bon auteur pour une vision large !

J’avais déjà bien apprécié le travail d’Olivier Wieviorka sur le débarquement en Normandie. Il nous revient ici avec un ouvrage consacré à la Résistance. Bon, on pourrait dire que c’est du classique dans une historiographie française de la seconde guerre mondiale où ce sujet occupe une place (trop ?) grande.

Un premier intérêt dans le texte de l’auteur, c’est qu’il va traiter le sujet sur un plan bien plus large que celui de l’hexagone: toute l’Europe occidentale.

Ensuite, il ne nous propose pas un traitement strictement chronologique mais un traitement thématique en 21 chapitres parmi lesquels: réinventer une coalition, enjeux de légitimité, le travail obligatoire, s’armer, propagande(s), cadres, complexités italiennes, l’ordre ou le chaos,… Bref, une approche vivifiante qui me plait particulièrement !

Je n’ai fait que le parcourir mais, pour l’instant, il se dégage du texte une bonne première impression de sérieux et de fluidité de style. Une bonne lecture en perspective.

Quelques précisions utiles: les notes sont abondantes ainsi que les sources et la bibliographie. Avec un index et quatre cartes dans le texte. 480 pages.

Aux éditions Perrin en janvier 2017.

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting