Ligne de front #60

J’ai bien aimé le sujet qui fait la couverture de ce numéro 60: « 3e guerre mondiale: pouvait-elle éclater ? ».

Le sujet est traité par Jean-Jacques Cécile, spécialiste de la période et du renseignement. La plupart de nos jeunes lecteurs n’ont pas connu la guerre froide; personnellement j’ai vécu presque trois décennies avec cette hypothèse qui était quand même plausible si on en juge par les effectifs potentiellement engageables, particulièrement du côté du Pacte de Varsovie. Pour rappel, en ces temps, l’armée française dépassait les 500.000 et les forces armées américaines en Europe dépassaient les 300.000 hommes… C’est d’ailleurs par là que commence l’article de Jean-Jacques Cécile. Ensuite, il nous propose son analyse de l’engagement potentiel des républiques démocratiques alliées de l’URSSS. Il nous livre également les plans potentiels de déploiement, les objectifs et la réflexion sur l’engagement ou non des moyens nucléaires tactiques. Le tout est appuyé aussi par ses connaissances bien précises en matière d’espionnage. Le texte a pu m’apparaître parfois un peu décousu mais je ne me suis ennuyé à aucun moment ! 😉 Belles photos.

Les autres articles:

  • En pointe à Verdun, la genèse des Stosstruppen. Ah, on aura du mal, en cette année 1916, à échapper au centenaire de la bataille de Verdun ! Cet article-ci est signé par Hugues Wenkin et il nous retrace le cheminement doctrinal de l’infanterie allemande de la fin du 19e siècle jusqu’à la bataille: dispersion, commandement délégué aux sous-officiers, évolutions matérielle et tactique, impacts. Bref, un bon sujet.
  • Germany first ! Genèse d’uns stratégie alliée. Ici, le sujet traité par Vincent Bernard est clairement du niveau politique/stratégie. Evolution de la pensée américaine en la matière, entre doctrine et adaptation aux événements. Clair et bien appuyé d’intéressants tableaux.
  • La « Grossdeutschland » à Targu Fromol (1944). Yannis Kadari nous propose la traduction/adaptation du témoignage d’un acteur de ces combats: Hans-Joachim Jung. C’est un témoignage classique, direct, sans prise de recul par rapport à l’adversaire.
  • Wehrmacht 46, l’arsenal du Reich. Les éditions Caraktère nous proposent ici un extrait de l’un de ses prochains ouvrages. Il concerne ici les projets de flakpanzer et les véhicules anti-aériens. Avec des profils et des photos inédits. Non signé.
  • Les falschirmjäger face aux aéroportés alliés. Bon, c’était un vrai bordel dans l’ordre de bataille allemand en Hollande en 1944 ! J’ai pu constaté cela de près lors de la simulation de « Market Garden » avec le wargame « It never snows » de MMP. 😉 Benoît Rondeau nous plonge dans les affres de cet ordre de bataille. C’est lourd, ça peut paraître un peu désordonné mais c’était vraiment la réalité ! 😉
  • Plus les rubriques de recensions (non signées, dommage), la critique d’un film peu connu et la présentation d’un jeu en ligne, World of Tanks.

Bref, je ne me suis pas ennuyé ! Pour la guerre froide, pour ma part, j’en redemande ! 😉

Ligne de front n°60. Numéro des mois de mars & avril 2015. Un magazine des éditions Caraktère.

 

{lang: 'fr'}
Partager