Un ouvrage hors du temps présent. Mais qui est Pierre Darcourt ? Ancien journaliste au Figaro, il est né à Cholon, dans l’Indochine française en 1926. Bac en 1940, il participa à la guerre contre les Japonais puis à celle contre le Vietminh. On lui doit quelques ouvrages sur l’Indochine et le Vietnam tels que « De Lattre au Vietnam », « Bay Vien, le maître de Cholon », « Vietnam, qu’as tu fait de tes fils ? » pour ne parler que de ceux consacrés au Vietnam. A 86 ans, il nous livre une galerie de portraits de guerriers combattants pour la France dans des conditions difficiles voire impossibles. Je pense qu’il ne souhaitait pas nous quitter sans rappeler ces sacrifices héroïques. L’ouvrage se décompose en trois parties à peu près égales:
  • La seconde guerre mondiale: corps francs, cadets de Saumur, Nacham contre les Japonais en 1940, la victoire navale de Koh Chang contre la Thaïlande, l’Armée d’Afrique (Darcourt lui a consacré un ouvrage par ailleurs) et le 8 mai 1945 à Sétif, prémices de la guerre d’Algérie
  • Indochine: ce chapitre est consacré au « coup de force » des Japonais en mars 1945 avec son lot de traîtrises, de combats furieux et de massacres de prisonniers. Des pages hallucinantes.
  • De Lattre: ce chapitre s’ouvre sur le désastre de la RC4 et sur l’impact de la prise de commandement, militaire mais aussi civil, du général De Lattre sur le renversement de la situation en 1951. De belles pages consacrés à des chefs de commandos comme Vandenberghe ou Rusconi et un magnifique témoignage sur les combats  d’un jeune officier vietnamien Pham Van Phu jusqu’à son suicide le 30 avril 1975 à Saigon.
Si les événements relatés sont d’une grande intensité, l’écriture de Pierre Darcourt les met bien en valeur dans des chapitres courts, trop courts à mon goût. Comme je l’évoquais en titre, cet ouvrage est à contretemps de ce qu’on lit aujourd’hui. Et c’est bien dommage. Merci aux éditions Nimrod d’avoir publié ce beau texte qui ne sera sans doute pas un grand succès de librairie mais qui a le mérite de rappeler, dans l’honneur et dans le sang, ce qui a fait l’histoire de l’armée française. 244 pages au format poche aux éditions Nimrod en 2012.
Partager