Les guerriers de l’ombre. Jean-Christophe Notin.

Le bureau des légendes, sur Canal+, en est à la troisième saison. C’est un franc succès et pour ma part, j’y adhère. Sur cette lancée, des ouvrages sortent sur les services secrets français, la DGSE.

Récemment, j’ai déjà traité le sujet ici.

Il revient de nouveau avec « Les guerriers de l’ombre » et ce, sous deux formes:

  • un reportage  de Canal+ réalisé par Frédéric Schoendoerffer (le fils de Pierre)
  • et, en parallèle, un ouvrage de Jean-Christophe Notin portant le même titre.

Il ne faut pas s’en étonner car l’ouvrage est constitué des verbatim de l’émission. De fait, Jean-Christophe Notin est bien à l’origine des interviews de ces anciens membres de la DGSE, à nom et à visage caché, et dont certains avaient des responsabilités importantes.

Cela me donne l’occasion de mette en valeur cet auteur atypique qu’est Jean-Christophe Notin. Auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages, il oscille entre Histoire et Actualités avec bonheur. Au delà de la qualité et du sérieux de son travail, on perçoit la proximité développée auprès des acteurs qu’il a interrogés dans le cadre de ses travaux (Afghanistan, Côte d’Ivoire, Libye, Mali). C’est sans nul doute cela qui lui permet aujourd’hui d’avoir la confiance, et donc la parole, de professionnels peu habitués à s’épancher comme ces « guerriers de l’ombre », clandestins en pays étrangers ou en zones de guerre au service de la France.

Ne vous attendez pas à des révélations sensationnelles sur les opérations menées par les services secrets français. Ces hommes et cette femme ne parleront pas de cela et encore moins, de manière précise, de leurs savoir-faire opérationnels.

Par contre, l’ouvrage aborde bien des points de vue sur leur recrutement, leurs motivations, l’acquisition de leurs compétences, la construction de légendes, leur vie sous couverture, les échanges avec leurs agents ou leurs cibles et leur retour à une autre vie car la clandestinité épuise, leurs passions et leurs regrets…

Bref, une immersion, par touches, dans le monde du secret et de la clandestinité au service de la France.

A ne pas rater.

Les guerriers de l’ombre. Jean-Christophe Notin. Aux éditions Tallandier en juin 2017. 304 pages.

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting