Stalingrad pocket 1st edition. Par M. Yamazaki. The Gamers (wargame).

La lecture, en cours, du Stalingrad de Jean Lopez (éditions Economica) m’a amené à me pencher, de nouveau, sur Stalingrad Pocket.

Cette simulation historique nous propose de revisiter l’opération Uranus qui réussit à couper la 6ème Armée allemande (de von Paulus) engagée dans Stalingrad du groupe d’Armée B ainsi que les tentatives de dégagement réalisées par von Manstein arrivé tardivement au commandement de ce front.

L’opération réussit, la 6ème Armée fut coupée de ses bases et dut finalement capituler malgré le ravitaillement aérien mis en place,  signant ainsi la plus grande défaite allemande depuis le début de la seconde guerre mondiale…

Stalingrad Pocket fait partie de la Standard Combat Series (SCS)de l’éditeur américain The Gamers, intégré depuis dans MMP.

Stalingrad Pocket simule donc l’opération Uranus, la réduction de la 6ème armée ainsi que l’opération Wintergewitter visant à sauver von Paulus et ses troupes.


Malgré les règles que certains qualifieraient de légères, Stalingrad Pocket constitue une excellente simulation au suspens permanent. L’éclatement des armées roumaines à la périphérie de la 6ème armée, la course au Chir et au Don, la fermeture de la poche, la réduction de la 6ème armée ainsi que le face à face avec les tentatives de sauvegarde de la poche sont au rendez-vous. Les contraintes logistiques étant ce qu’elles sont pour les soviétiques, le choix est permanent entre grandes poussées et poussées progressives mais systématiques.

Seize tours de jeu pour un suspens constant car les conditions de victoire ne sont guère faciles pour le soviétique.

Il est clair que la simulation repose, pour l’essentiel, sur les talents du commandement russe. En ce qui concerne les Allemands, leur initiative consiste à savoir quand il faut céder pour refermer la poche et comment contre attaquer efficacement. Pas simple, pas simple.

Dans la simulation entreprise ce week-end, les soviétiques on fermé la poche, empêché les contre-attaques désordonnées allemandes et réduit peu à peu la poche. les divisions de la contre-attaque de von Manstein arrivant tour après tour, c’est seulement dans les tous derniers tours qu’une manœuvre ambitieuse peut se construire.

Stalingrad Pocket est un jeu qui vous prendra de 4 à 6 heures, fluide, rapide, aux règles très claires. Trois scénarios vous sont proposés dans cette première édition.

Cet excellent jeu édité, dans sa première version, en 1992 a fait l’objet d’une nouvelle mouture dès 1996. Je procéderai à son évaluation en cette année 2010 !

Stalingrad pocket de Masahiro Yamazaki, sur un système de Dean N. Essig. Editeur: The Gamers (1992).

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Stalingrad pocket 1st edition. Par M. Yamazaki. The Gamers (wargame).”

  1. Antoine dit :

    Précisons que ce jeu a été publié et traduit en français par Oriflam (dans les années 90). Deux autres jeux de la série furent eux aussi traduit: Yom kippur et Afrika.

  2. Jean-Luc SYNAVE dit :

    Effectivement, Antoine. En fait, j’ai seulmenet les versions orginales US. Bonne journée et merci pour ce complément d’information.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting