Les mythes de la seconde guerre mondiale.

Les mythes de la seconde guerre mondiale

Un ouvrage bien dans la veine de la ligne éditoriale du magazine « Guerre & Histoire ».

C’est logique car:

  • d’une part, il porte, à côté du logo des éditions Perrin, celui du magazine !
  • d’autre part, il s’agit d’une somme d’articles rassemblés sous la direction de l’historien Olivier Wieviorka et de Jean Lopez, historien lui aussi, mais surtout rédacteur en chef du magazine « Guerres & Histoire ».

Quels sont les fameux mythes décryptés ? Ils sont au nombre de 23:

  • Les Britanniques étaient unanimement derrière Churchill avant et pendant la seconde guerre mondiale
  • La défaite de 1940 était inéluctable
  • Les U-boote pouvaient renverser le cours de la guerre
  • Hitler a devancé une attaque de Staline
  • Pearl Harbor, une victoire japonaise
  • Rommel était un bon chef de guerre
  • Les cheminots, fers de lance de la Résistance française et acteurs majeurs de la Libération
  • L’économie soviétique ne pouvait rivaliser avec le potentiel industriel du Reich
  • Montgomery, un général surestimé
  • La Waffen-SS, des soldats d’élite
  • La seconde guerre mondiale, une affaire d’hommes
  • L’armée italienne était mauvaise
  • Le Pacifique, un théâtre secondaire
  • Le débarquement de Provence, une opération inutile
  • Le soldat américain ne sait pas se battre
  • Le corps expéditionnaire français en Italie: un sacrifice inutile
  • Les bombardements aériens ont vaincu l’Allemagne
  • Les kamikazes sont morts pour rien
  • La France a contribué à la victoire des Alliés
  • Les armes miracles allemandes auraient pu tout changer
  • L’Allemagne a perdu la guerre à cause d’Hitler
  • Le Japon a capitulé en raison d’Hiroshima
  • Yalta, ou le partage du monde entre les trois Grands

Certaines formulations peuvent donner lieu à questionnement; pour d’autres, on pense déjà avoir bien la réponse. 😉 Pour ma part, un bon tiers m’intéresse directement.

Les deux historiens qui dirigent l’ouvrage ont retenu pas moins de 22 auteurs pour traiter ces mythes. On notera la présence d’auteurs déjà bien appréciés par « le rombier« : François Kersaudy, Maurice Vaïsse, François-Emmanuel Brézet, Jean Lopez, Lasha Otkhmezuri, Pierre Grumberg,  Vincent Arbarétier, Olivier Wieviorka, Daniel Feldmann, Cédric Mas, Jean-Luc Leleu, Benoist Bihan, Nicolas Aubin, Patrick Facon… et quelques autres que j’aurai le plaisir de découvrir à cette occasion !

Chaque thème est couvert en 10 à 30 pages avec une bibliographie sélective en fin de chapitre.

441 pages avec notices biographiques des auteurs.

Un beau volume aux éditions Perrin en septembre 2015 !

 

 

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

15 Responses to “Les mythes de la seconde guerre mondiale.”

  1. David Z. dit :

    Hâte de me le procurer, tous les thèmes sans exception me parlent… naturellement, l’un d’entre eux a ma préférence 😉

  2. jlsynave dit :

    Je gagne quoi si je le trouve ? 😀
    Je ne connais pas Hubert Heyriès qui semble un spécialiste de Garibaldi !
    On verra ! 😉

  3. CM dit :

    Hubert Heyriès est un professeur d’histoire à l’université de Montpellier.

    Outre les Garibaldiens, il est aussi très compétent pour l’histoire militaire italienne moderne.

    • jlsynave dit :

      Sur le sujet, tu aurais des ouvrages de lui à recommander ?
      Bon week-end
      Jluc

      • CM dit :

        Il a écrit des articles très intéressants (mais en italiens), notamment sur une analyse comparée franco-italienne, durant la Grande guerre, ainsi qu’un excellent article sur la vision française des soldats italiens en 44-45.

        Sinon l’homme est d’une grande culture, et très sympathique (surtout à table avec un petit vin d’Alsace – jemecomprends 😉

  4. Je l’ai eu comme prof et il a été mon directeur de mémoire (nouvelle formule). Effectivement, spécialiste de la 1GM et des Garibaldien, mais a souvent l’occasion de travailler sur les périodes postérieures.
    Une pointure dans son domaine, quoi.

    • jlsynave dit :

      2 recommandations éminentes, rien que ça !
      OK, je note le nom ! 😉
      Bonne semaine !
      JLuc

      • jean GHYIA dit :

        Oui c’est un ouvrage intéressant (à 21€) de démysthification; ils auraient pu ajouter quelques autres mythes comme:
        -le Sibériens sauvent Moscou
        -La Cavalerie polonaise charge les panzers
        -les blindés allemands supérieurs à tous les autres
        -le manque de motorisation de la WH
        Ceci dit tout ça ne retire rien à la valeur des soldats allemands qui n’a eu d’autre égale que celle du Russe.
        jean

        • jean GHYIA dit :

          Anecdote amusante:
          ROMMEL autant que MONTGOMERY seraient des descendants de Huguenots…français,
          venus se battre ..en Normandie.
          jean

        • Pierre Grumberg dit :

          Plusieurs des mythes que vous évoquez ont déjà été traités par G&H : les pseudo-charges de la cavalerie polonaises et la sous-motorisation de la Wehrmacht (voir notamment notre avant-dernier numéro sur les PzD, et aussi celui sur le pétrole dans la Seconde Guerre). Sur les autres thèmes… On y viendra. Celui de la supériorité des chars allemands est un sujet fécond.

  5. […] du magazine « Guerres & Histoire » et le tout nouvel ouvrage « Les mythes de la seconde guerre mondiale » dirigé par J. Lopez et Olivier Wieviorka, voilà que Benoît Rondeau nous propose les […]

  6. […] Je vous l’avais présenté rapidement à sa sortie, en particulier les 23 chapitres constituti… mais maintenant je l’ai lu ! […]

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting