Vae Victis n°127. Wargame. Magazine.

vaevictis-n127-edition-jeu-empire-en-flamme-1631 (2)

A l’heure où sort ce numéro 127 du magazine francophone des jeux d’histoire, j’ai une pensée pour son éditeur « historique », Histoire & Collections, qui vient de disparaître. On saura, sous peu maintenant, s’il y a un repreneur et ce que ce dernier va reprendre dans les titres et l’activité d’édition de H&C.

Mais revenons en à la nouvelle vie du magazine Vae Victis maintenant propriété de Cérigo Editions !

Avant tout, on notera le sujet principal du magazine; à savoir la campagne de 1631 du roi de Suède, Gustave Adolphe, en Allemagne du Nord. Un sujet peu traité au niveau stratégique avec une carte A3 à points et les 108 pions habituels. La carte et les pions sont de belle facture. Ah oui, à noter que l’auteur est suédois: Jakklo Björklund. Enfin, c’est ce que laisse penser son patronyme ! 😉

Les articles de ce numéro 127 de Vae Victis:

  • Nouveauté hexagones: en seulement deux pages et six jeux présentés. Trop court !
  • The greatest day: le débarquement avec un luxe de détails. Il est clair que simuler le D Day sur les plages anglo-canadiennes au niveau de la compagnie, c’est du velu ! Avec de magnifiques composants. L’article de Luc Olivier fait bien le tour du monster game. Maintenant, pour ma part, j’ai décidé de passer mon tour sur des simulations qui dépassent allègrement les 200 euros… Un jeu MMP.
  • Napoleon’s Last Gamble. 40 ans plus tard, le retour du quadrigame prodige. Que dire ! Tout grognard qui se respecte à user ses yeux et son dos sur les « Quatre dernières batailles de Napoléon » de SPI ou de Decision Games. 40 ans après la première édition, son auteur, Kevin Zucker, remet le couvert dans sa propre maison d’édition OSG. Evidemment la réalisation est magnifique. C’est Walter Vejdovsky, l’auteur du récent « Fallen Eagles » qui nous propose son analyse. L’auteur met en avant les particularités de cette nouvelle version et nous propose une ouverture de partie sur le passage de la Sambre par l’armée française le 15 juin ! On aurait aimé en avoir plus !
  • Next War: Indian-Pakistan. La série de GMT prend de la hauteur.  La série « Next War » de l’éditeur GMT Games semble promise à une longue série. Après la Corée et Taïwan, nous voici dans les contreforts himalayens dans une nouvelle opposition entre Indiens et Pakistanais ! C’est du lourd d’autant plus que les deux nations ennemies possèdent des armes nucléaires tactiques… C’est Nicolas Sévaux qui nous propose le tour d’horizon de cet opus.
  • 1792 – Jemmapes et Valmy. Philippe Hardy nous propose deux jeux sur l’année 1792 des armées de la Révolution. L’un sur Jemmapes, sorti dans Vae Victis, qu’il encense; l’autre sur la campagne de Valmy, sorti chez Turning Point Simulations, qu’il descend plutôt. Il nous fait le plaisir d’évoquer le « 1792: la patrie de danger » paru en 1992 dans Casus Belli, un très bon souvenir pour ma part.
  • Quatre batailles en Espagne. Le tombeau de l’Empire. Une présentation du dernier opus proposé par Didier Rouy sur les bataille de l’Empire avec les spécificités de la guerre en Espagne. La production s’est professionnalisée en passant par la jeune mais efficace maison d’édition Legion Wargames. Avec la présentation des quatre batailles proposées: Ocana, Salamanque, Vitoria et Sorauren. Avec la présentation rapide des autres jeux de la série « Vive l’Empereur ». Par François Criscuolo.
  • The anarchy, l’épopée normande. Pour les aficionados de la série Cry Havoc. En une page par Jean-Paul Kirkbride.
  • Mediterranean Empires. Hui peuples armés dans un bassin. Patrick Receveur nous présente cette simulation stratégique espagnole sur les guerres antiques en Méditerranée. Avec une interview de l’auteur. Un jeu Bellica Third Generation.
  • Le sempiternel scénario pour ASL est consacré à l’opération « Ironclad » britannique contre les troupes de Vichy à Madagascar en 1942. Par Philippe Naud.
  • Paris 1800. Paris sera toujours Paris. Bon là, on sort du wargame pour s’aventurer sur la transformation urbain de la grande ville entre 1780 et 1910. Par Pascal Bernard. Je zappe.
  • Un empire en flammes. L’expédition de Gustave Adolphe en Allemagne. C’est l’article historique qui accompagne le jeu associé à ce numéro 127. Du sérieux comme toujours avec Stéphane Thion, un bon spécialiste de l’époque mais l’écriture un toujours un peu laborieuse à lire et les cartes bien petites pour nos vieux yeux de grognards ! 😉
  • The devil’s playground. La guerre de Trente Ans à l’honneur. Une approche figurines proposée par Stéphane Thion avec un scénario centré sur la bataille de Breitenfled avec ordre de batailles détaillé.
  • Avalanches de cartes ! Les dernières nouveautés Blücher. Par Jean-Philippe Imbach. Sur le système éponyme. Je zappe. (Mais pas à cause de JPI ! 😉 )
  • Les notes de conception du jeu « 1631, un empire en flammes » par l’auteur. Toujours une excellente initiative !
  • Les trois journées d’Arcole. L’apothéose de la campagne éternelle de 1796. Beaucoup de grandiloquence dans cet article historique de Jean-Marc Delpiéré qui constitue l’article historique de la simulation « Arcole 1796 » qui sort en parallèle de ce numéro de Vae Victis. Maintenant, l’auteur connaît son sujet et nous dispense régulièrement ses références bibliographiques. Les cartes sont assez efficaces mais sincèrement pas très belles… Au final, plutôt une bonne impression même si le style m’a parfois amusé… 😉
  • Altar of freedom. Fabriquer son champ de bataille. Tout est dit dans le titre !  Pour figurinistes. Par Frédéric Gonzalez.
  • Blitzkrieg v3. Une offensive tant attendue… Par Jean-Luc Chaulet.
  • L’Hydapses, la bataille du bout du monde grec. Restitution de bataille avec la règle « The strongest ! » pour figurines. Toujours par Frédéric Gonzalez. Bon, pour ce qui est « du bout du monde grec », il exagère quand même un peu… 😀
  • Bolt Action. Contact au Tonkin ! Restitution d’un scénario « figurines » consacré à la guerre d’Indochine. Je n’ai pas pu m’empêcher de le lire. Tropisme indochinois oblige ! Par Jean Renault. Avec une bibliographie, disons, surprenante…
  • Revue des revues. Figurines. Par Jean-Philippe Imbach. Je passe…
  • Bibliothèque stratégique: toujours bien dense par le trio: Frédéric Bey, Jean-Philippe Imbach et Philippe Naud.
  • Nouveautés Règles. Figurines. Par Jean-Philippe Imbach. Je passe…

Au final, un numéro dense avec un assez bon équilibre entre les périodes historiques. Y en a pour tout le monde !

Ah oui, j’ai reçu en parallèle, le dernier opus de « Jours de Gloire » consacré à Arcole. Comme toujours, Frédéric Bey semble avoir fait un bien beau travail de recherche historique pour simuler les combats sur les trois jours… A suivre !

Vae Victis n°127. Numéro des mois de mai & juin 2016. Un magazine des éditions Cérigo. A retrouver sur Facebook également !

 

 

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting