Se transformer ou mourir. Jean-Louis Beffa.

Contrer les GAFA, les licornes et autres start-up !

Jean-Louis Beffa connaît particulièrement bien le monde des grands groupes industriels; et pour cause, il a dirigé Saint-Gobain pendant plus de 20 ans. L’arrivée du numérique, il y a justement 20 ans, impacte les grandes entreprises au risque de les faire disparaître.

C’est le regard d’un capitaine d’industrie sur ce phénomène qui m’a intéressé. Phénomène qui s’apparente quand même, pour le rombier, au choc des invasions mongoles au 13e siècle ou encore à l’art de la guerre napoléonien à la fin du 18ème siècle…

Bon, si les problèmes sont assez bien posés ( j’ai particulièrement aimé ses réflexions sur les coûts fixes et coûts variables appliqués à la nouvelle économie), on ne peut pas dire que les solutions soient très détaillées. Les notions de « plateforme« , d' »omnicanal » et de « digital chief officer » méritaient quand même un sérieux approfondissement et quelques exemples de réussite et d’échec.

En même temps, le format de l’ouvrage ne s’y prêtait pas vraiment (160 pages).

Enfin, la conclusion sur le rôle des états et particulièrement de l’état français, aurait pu trouver sa place ailleurs; si ce n’est de croire que les états ont encore quelque chose à faire pour protéger les grands groupes nationaux des grands prédateurs numériques américains… ou chinois…

Au final, une introduction utile sur un sujet d’actualité qui peut aussi intéresser les passionnés de l’art de la guerre appliqué au domaine de l’entreprise ! 😉

Aux éditions du Seuil. 160 pages. En février 2017.

 

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting