Patton, la chevauchée héroïque. Benoît Rondeau.

Patton ! Le nom claque pour un général américain hors du commun.

Passionné par le métier des armes, et par sa carrière, George Patton était un vrai professionnel de la guerre dans un pays qui ne l’était guère. Son rôle dans la guerre à l’ouest fut déterminant. Au delà de ses compétences, le personnage était haut-en-couleurs, compliqué à gérer pour le commandement américain; bref, un personnage du 19ème siècle perdu dans la 20ème. Le titre de l’ouvrage « La chevauchée héroïque » est très bien choisi car Patton se voulait un authentique héros américain.

Le texte proposé ici est la première biographie de Benoît Rondeau, un auteur qu’on voit régulièrement passer dans les posts du rombier: articles de la presse spécialisée et auteur de plusieurs ouvrages désormais. La biographie est un art littéraire bien particulier: au delà de la restitution des faits et de leur mise en perspective, il faut aussi approcher de près la vie d’un homme, sa personnalité et le re-situer dans son contexte avec ses qualités et ses défauts.

Dans le cas de Patton, les auteurs sont aidés par l’importance des écrits du général et évidemment par ses « carnets secrets » présentés depuis longtemps déjà par Martin Blumenson. Les lettres que le général écrivait régulièrement à son épouse aident aussi beaucoup.

Au final, Benoît Rondeau nous livre une biographie aboutie, dynamique, mettant en avant autant que possible la personnalité si particulière du personnage. L’auteur détaille précisément ses sources dans des notes abondantes.

Un ouvrage complet de plus de 600 pages et une lecture plus qu’agréable !

 

Patton. La chevauchée héroïque. Benoît Rondeau. Aux éditions Tallandier en novembre 2016. 608 pages. Avec notes, bibliographie exhaustive, un cahier photos n/b et 9 cartes dans le texte.

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Responses to “Patton, la chevauchée héroïque. Benoît Rondeau.”

  1. Bhavsarus dit :

    Je n’ai pas lu de bio de ce grand officier qu’est Patton. Recommandez-vous plutôt cette biographie là ou celle de Kadari chez Perrin ? Votre conseil me serait bien précieux pour choisir !

    • jlsynave dit :

      Sincèrement, les deux se complètent. Rondeau est plus complet sans aucun doute mais le format de la collection « Les maîtres de guerre  » chez Perrin (Y. Kadari) laisse une place importante à l’iconographie.

  2. Bhavsarus dit :

    Ah très bien ! Merci pour la réponse alors. Je penche plus sur le Rondeau par rapport à ce que vous me dites.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting