Histoire des guerres romaines. Yann Le Bohec.

La sortie d’un ouvrage de Yann Le Bohec est toujours un événement pour moi.

J’ai toujours particulièrement apprécié les ouvrages de cet enseignant-chercheur, aujourd’hui à la retraite de l’Université, mais toujours actif pour nous livrer son érudition sur la « res militaris » et tout particulièrement sur la période romaine !

Les éditions Tallandier nous proposent aujourd’hui son dernier opus consacré justement à la puissance militaire romaine qui domina son environnement immédiat et lointain durant bien des siècles au moyen d’une armée d’exception donc l’auteur a toujours plaisir à nous faire partager sa connaissance.

L’ensemble des guerres romaines constitue l’objet de ce pavé de plus de 600 pages abondamment illustré dans le texte, avec sources, bibliographie, un index des noms communs et un index des noms propres. Un bien beau travail d’édition.

A lire.. mais quand ! 

Aux éditions Taillandier en mars 2017.

 

{lang: 'fr'}

Ligne de front n°66. Magazine.

Au sommaire:

  • Des aigles contre des lions, la bataille de Carentan (7-15 juin 1944): une intéressante relation des combats pour la ville pivot de Carentan pour laquelle s’opposèrent parachutistes américains et allemands. C’est précis, équilibré, appuyé de bonnes cartes. Par Franck Segrétain.
  • Des hommes d’exception: les as de la Wehrmacht. Bon, j’en connais un certain nombre qui vont crier au « german bias » ! Sincèrement, je pensais qu’on allait couvrir rapidement la biographie de quelques personnages « trop connus ». En fait, au delà de quelques profils très connus, mais bien couverts comme ceux de Rudel, Hartmann ou de Kretschmer, le magazine nous offre des profils bien moins connus mais bien intéressants comme Hetzenauer (tireur d’élite), Viezenz (« casseur de chars »),  Mooyman (anti-char),  Knispel (tankiste), Krüder (« corsaire » de la Kriegsmarine). Avec un index précis des décorations du Reich. Des biographies proposées par Yannis Kadari, Yann Mahé et C.J. Ehrengardt.
  • Les Polonais dans la Seconde Guerre mondiale. Alliés partagés, alliés oubliés. Un article très utile de Vincent Bernard qui met en lumière l’importance de la nation polonaise alors que son territoire fut le premier à céder à l’Allemagne nazie. L’article est très bien construit, met en valeur les différentes composantes militaires polonaises en France, en Afrique du Nord, en Italie et sur le front de l’est.

Au final, un numéro bien agréable à lire.

Ligne de front n°66. Numéro des mois de mars et avril 2017.

{lang: 'fr'}

Dépêches du Vietnam. John Steinbeck.

J’ignorais complètement l’existence de ces dépêches !

John Steinbeck est un monument de la littérature américaine. J’ignorais qu’il avait signé des reportages de guerre sur le Vietnam en 1966-1967. Il devait décéder en 1968 à New-York.

Ces dépêches ont été éditées, en américain, dans les années 60 et dans les années 90. Il a fallu attendre 2013 pour qu’une édition française sorte aux éditions Belles Lettres. Et 2017 pour cette édition de poche dans la collection Tempus !

Les éditions Perrin ont réussi à éveiller ma curiosité… ! A lire dès que possible !

Avec préface, introduction et épilogue en 320 pages aux éditions Tempus.

 

{lang: 'fr'}

Or, argent et folies des grandeurs. Alessandro Giraudo.

J’avais une grosse attente sur cet ouvrage: le rôle joué par l’or et l’argent dans l’histoire de l’antiquité à nos jours.

On allait parler des mines, de l’extraction, des échanges à travers le monde, des buts de conquête. Bref, une approche passionnante rarement couverte dans l’histoire classique. La préface de Jacques Attali: « Il faut absolument le lire pour comprendre la réalité de l’économie. » semblait confirmer l’intérêt de ce texte.

Vous avez déjà compris que j’ai eu une certaine déception à la lecture de l’ouvrage. Pas sur le fond car les connaissances d’Alesandro Giraudo sur le sujet sont certaines mais plus sur la forme. En fait, le texte de 166 pages est constitué de 28 chapitres plutôt courts  et parfois assez déconnectés les uns des autres. J’ai eu l’impression en fait de lire des articles de presse. Qui plus est, quand l’auteur sort de ses compétences, ses appréciations historiques sont parfois erronées.

Malgré cette déception, j’ai beaucoup appris et la mise en perspective économique a éclairé d’une dimension bien passionnante les événements historiques sur 2500 ans. Cet ouvrage a toute sa place dans une bibliothèque consacrée à l’histoire et à la géopolitique.

Or, argent et folies des grandeurs. Allessandro Giraudo. Aux éditions Economica en décembre 2016. 166 pages.

 

 

{lang: 'fr'}

2e guerre mondiale n° 70. Magazine.

Au sommaire de ce numéro 70:

  • Un Normand à Cassino. Bernard Blin, l’homme à l’ange gardien. Témoignage d’un (très) jeune engagé dans l’artillerie de la France Libre. La restitution des souvenirs est brute et insuffisamment mise en perspective par l’auteur de l’article, Stéphane Delogu. Je pense qu’il fallait quand même faire un commentaire critique sur quelques « vieilles lunes ». Bref, comme le fait très bien le magazine Guerres & Histoire dans ses interviews « exclusives ».
  • De la polyvalence de l’historien militaire. Du terrain du wargame à la connaissance du terrain: des atouts pour l’histoire militaire ? Un article très intéressant de Benoît Rondeau au service de la rédaction historique. Un article qui peut aider les lecteurs à mieux comprendre le travail des auteurs historiens ! Et comme ça parle de wargame… Chapeau ! 😉 Well done, guy !
  • Crépuscule en Hongrie. Une séquence maquette, ça n’arrive pas aussi souvent que ça ! Bon, je ne suis pas vraiment motivé mais c’est original dans le magazine. Par Stéphane Delogu.
  • La 1.Panzer Division, première division blindée du Reich. Un article « historique d’unité » très bien mené par Loïc Bonal, militaire d’active et nouvel auteur dans la revue, à ma connaissance.
  • Ardennes 44. Les mythes de la bataille. Sur un sujet quand même sacrément couvert, Benoît Rondeau s’en sort bien dans la mise en perspective de quelques questions interpellantes sur la bataille.
  • Dans la rubrique « Soldat », nous est proposé un goumier marocain du 3e GTM. Par Jean-Patrick André.
  • La guerre de continuation, le retour du bâton. 1ère partie. Nicolas Pontic continue ses investigations sur le front soviéto-finlandais. Les Finlandais s’engagent au côtés des Allemands  dans Barbarossa mais en gardant une position géo-stratégique qui leur est quand même spécifique. Ici aussi un article bien mené et bien illustré.

2e guerre mondiale n°70. Numéro des mois de mars & avril 2017. Le magazine sur Facebook.

{lang: 'fr'}

Les moutons noirs de Piron ! Hugues Wenkin.

On n’arrête plus le soldat Wenkin !

En moins d’un an, Hugues Wenkin nous gratifie d’un quatrième ouvrage toujours chez son éditeur fétiche, l’Ardennais Weyrich !

Après Rommel en pointe du Blitzkrieg, Eben-Emael, l’autre vérité et Sortis de l’enfer, les tanks ont 100 ans sortis en moins d’un an, il s’attaque ici à un sujet belgo-belge: la brigade Piron de la Normandie au coeur du Reich. Et oui, les Belges avaient aussi leur « Belgique Libre » !

Je viens juste de le recevoir et comme d’habitude, le support est magnifique: format à l’italienne, 250 pages d’un beau papier, sous jaquette pelliculée, iconographie abondante dont des cartes couleurs. Comme les lecteurs réguliers du blog du rombier savent l’intérêt que je porte aux textes de Hugues Wenkin, ils comprendront que je ne peux que signaler la sortie d’un aussi bel ouvrage !

A suivre… enfin quand j’aurai lu le précédent !

L’ouvrage est disponible auprès de l’éditeur. Plus d’information, ici.

{lang: 'fr'}

Batailles & blindés n°77. Magazine.

Un sommaire bien fourni et varié:

  • Le projet « Mobile Protected Firepower Vehicle »: derrière ce nom, se cache le projet de char « léger » souhaité (de nouveau) par l’US Army. Par Laurent Tirone.
  • 3000 « nouveaux » chars pour l’armée russe ! Point de situation des forces blindées russes. Il nous est proposé par Laurent Tirone qui détaille l’évolution des blindés et leur mise en service: T-90, T-14 Armata, T-72B3M et T-80BV ! Toujours bien utile !
  • Un carnage en deux actes. La guerre d’hiver finno-soviétique est bien couverte en ce moment par les revues d’histoire militaire ! Un article très précis de Sylvain Ferreira sur la bataille de Suomussalmi entre motivation finlandaise et impréparation soviétique ! A suivre !
  • Course contre la montre sur l’île « italianissime »: Vincent Bernard nous propose la bataille pour la Sicile en 1943 sous l’angle des blindés. Bien construit et intéressant !
  • Furia Germanica: reportage photos sur le front de l’est en 1944. Par Yann Mahé.
  • L’Alligator, le buffle et le serpent. Les amtracs au combat. Un sujet pointu et indispensable sur les opérations et les matériels amphibies, principalement dans le Pacifique évidemment. Matériels, doctrines d’emploi, rôles en Europe et jusqu’à aujourd’hui. Un tour bien complet réalisé par Luc Vangansbeke. Magnifiques illustrations.
  • Les directives Tyschsen. Préconisations d’emploi des blindés de la « Das Reich » en Normandie. Stéphane Cazenave nous propose le texte commenté de ces directives émises par le chef du régiment des Panzer de la Panzer Division SS. Recommandations objectives et réthorique SS… L’approche commentée est intéressante.
  • Une affaire de famille. Le raid de la Task Force Baum pour libérer le gendre de Patton. Bien complet sur les motivations, la préparation, le raid et ses conclusions. Par Luc Vangansbeke.
  • Les Allemands du bout du monde: la Deutsche Motorisierte kompanie en Afrique-Orientale italienne. Surprenant, anecdotique et dépaysant ! Par Piero Crociani, traduit par David Zambon. Un petit air d’Indiana Jones !

Au final, un numéro éclectique,, dense, bien traité !

Batailles & blindés n°77. Numéro des mois de février et mars 2017. Un magazine des éditions Caraktère à suivre sur Facebook !

{lang: 'fr'}

Histoire de l’armée française. 1914-1918. François Cochet & Rémy Porte.

Une sortie à vous signaler sans tarder: une histoire de l’armée française durant la première guerre mondiale.

Malgré de nombreux ouvrages édités, je ne connais pas encore François Cochet. Par contre, le colonel Rémy Porte fait partie de mes auteurs de référence en ce qui concerne la période traitée. D’où mon intérêt immédiat porté à cet ouvrage.

Il s’agit d’un volume fort de plus de 500 pages en trois parties équilibrées: hommes et organisations, hommes au combat, matériels et emplois. Avec des notes hors texte, une bibliographie sélective et un index des noms de personnes.

Le dernier ouvrage qui m’avait fortement marqué sur la 1° guerre mondiale était « La char et l’acier » du colonel Michel Goya. Je pense que cette histoire de l’armée française devrait le compléter utilement !

A lire (très prochainement pour ma part !).

Histoire de l’armée française (1914-1918). François Cochet & Rémy Porte. Aux éditions Tallandier en mars 2017.

Sur le site de l’éditeur.

 

{lang: 'fr'}

Los ! n°30. Le magazine de la guerre navale, aéronavale et sous-marine.

Un sommaire varié et intéressant:

  • Carrier is coming. Le monde des grands porte-avions. Tour d’horizon des grands « flat top » à un moment où la situation se tend dans le Pacifique. Par Salim Hafik. J’apprécie vraiment ces articles « d’actualité » dans la revue !
  • USS Indianapolis, men of courage. Un point « Actu ciné » sur une sortie récente en salles de cinéma !
  • O21 dans H2O, le Hollandais qui coula un U-boot. Par Stephan Cazenave. Un Hollandais qui torpille un U-Boot, qui va patrouiller dans l’Atlantique, en Mer du Nord et en Extrême-Orient de 1940 à 1945 ! Epique !
  • L’aéronavale britannique dans la Grande Guerre. L’essor d’une arme nouvelle. Quelle époque de pionniers, de soutiens, de résistances au changement, d’expérimentations ! Yoann Marlière nous retrace l’épopée des premiers tests de décollage de plateformes improvisées aux premiers porte-avions engagés au combat. Très intéressant quand on connaît le rôle joué par la guerre aéronavale durant la seconde guerre mondiale, vingt années plus tard…
  • SOS météo, batailles oubliés en Arctique. L’importance des données météos sur l’Atlantique. Missions de surface, sous-marines, aériennes mais aussi terrestres. Un article sur des missions et des combats largement méconnus dont il reste encore des traces aujourd’hui au Groenland ! Par Xavier Tracol. Passionnant !
  • Exocet. Missile antinavire et succès français. La saga de l’arme que le monde a vraiment découverte lors de la guerre des Malouines. Genèse de l’arme, ses engagements et ses évolutions sur quarante ans. Par Simon Le Bouché.
  • Flûte & clipper. On continue la rubrique « Lexique » menée de main de maître par Patrick Toussaint à chaque nuéro du magazine. Quelle richesse !
  • Le dossier central est consacré à la flotte cuirassée japonaise de Tsushima à Pearl Harbor. C’est vraiment un texte bien complet que l’on doit à Pascal Colombier. Quelle maîtrise de son sujet, comme toujours ! Stratégie navale nippone, évolution de l’arme, positionnement par rapport aux ennemis potentiels, particularités de la lutte entre armée de terre et marine, évolution de l’arme et arrivée des porte-avions. Un magnifique tour d’horizon. Vraiment.

Donc au final, un numéro que j’ai lu avec grand intérêt. Le magazine entre dans sa sixième année ! Un beau succès pour un thème quand même bien pointu !

Los ! Magazine des éditions Caraktère. Numéro des mois de janvier & février 2017.

 

{lang: 'fr'}

Introduction à l’analyse géopolitique. Olivier Zajec.

Une introduction ? En fait, un excellent manuel pour bien comprendre la discipline géopolitique !

Franchement, je pensais que mes références en la matière allaient me suffire pour la vie: Gérard Chaliand et Yves Lacoste (je sais: rien que ça… 😉 ).

Et bien, ce Saint-cyrien, ancien officier de l’armée de terre, maître de conférences à l’université de Lyon III m’a bluffé !

Sincèrement, vous avez entre les mains un vrai manuel géopolitique structuré et à la pointe de l’actualité.

Il se subdivise en cinq parties bien équilibrées:

  • l’histoire de la discipline avec ses auteurs clés,
  • les acteurs: formes politiques dans l’histoire
  • la méthode d’analyse en géopolitique
  • les outils d’analyse
  • la géopolitique à l’heure des mutations actuelles et du contexte géostratégique avec un focus sur les matières premières

Le texte est bien complet, structuré et pédagogique. Il est magnifiquement soutenu par la qualité d’édition proposée par les éditions du Rocher: 250 pages abondamment illustrées de cartes couleurs tirées des superbes magazines Diplomatie & Carto, d’études de cas, de focus et d’encadrés pédagogiques et avec une belle bibliographie indicative. Le tout pour 17,90€.

C’est non seulement donné pour un texte de grande qualité à ne pas rater !

Il faut que je me procure rapidement d’autres textes de cet auteur !

Introduction à l’analyse géopolitique. Olivier Zajec. Aux éditions du Rocher en septembre 2016.

 

{lang: 'fr'}
Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting