Ligne de front n°73. Magazine.

Au sommaire de ce numéro de mai & juin 2018:

  • Opération « Stösser ». Les Fallschirmjäger en Ardenne. Bon, faire sauter des paras de nuit, en plein hiver, dans les Ardennes et par vent fort en plus. Ça ne pouvait pas bien se passer ! Luc Vangansbeke, en régional de l’étape, nous propose le récit de la saga de l’unité de von der Heydte. Tout était mal fagoté dans cette histoire au résultat attendu…
  • Les Gebirgjäger. L’élite  de la Heer. Enfin, une de ses élites… Benoît Rondeau nous propose un plan large sur les opérations des troupes de montagne allemandes durant la seconde guerre mondiale. Souvent utilisées à contre-emploi d’ailleurs. Avec un focus sur la Yougoslavie.
  • Colossales, insolites, terrifiantes. Les armes délirantes de la seconde guerre mondiale. Un article de plus sur les monstruosités terrestres, navales et aériennes. C’est une bonne synthèse, si, si ! Par Yann Mahé. Et si on s’arrêtait là sur le sujet ? 😉
  • Saint-Lô. La tragédie de la « bataille des haies » Juillet 1944. Un sujet bien carré tout en maîtrise par Franck Ségrétain. Avec bibliographie d’ailleurs.
  • Petits nouveaux très discrets. Hélicoptères et autogyres de la seconde guerre mondiale. Les débuts des voilures tournantes militaires. Un bon sujet traité par Vincent Bernard. Avec bibliographie aussi ! 😉
  • Les kampfschwimmer d’Hitler. Les nageurs de combat allemands.  Une double page par Loïc Becker. trop court.
  • Räumgerät Minenräumfahrzeug Alkett. Fausse-bonne idée. Quel nom à la c… pour ce qui devait être un ouvreur de champ de mines blindé. Par Laurent Tirone.

A retrouver sur la page Facebook du magazine.

 

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting