Les Harlem Hellfighters. Max Brooks.

Les éditions Pierre de Taillac me surprennent régulièrement par les sujets traités mais aussi par la qualité de leur production.

L’ouvrage proposé ici est une triple surprise:

  • Il est tout d’abord consacré au 369° régiment d’infanterie, régiment américain « noir » engagé au combat au sein de l’armée française. Pour tout dire, ce sujet m’était très peu connu. Pour en savoir plus sur cette unité.
  • Ensuite, il s’agit d’une oeuvre d’un auteur américain, Max Brooks, qui souhaitait en faire le scénario d’un film et qui finalement dut se rabattre sur le format « bandes dessinées ». Du coup, on a droit à une approche par les faits mais aussi à des éléments romancés. L’auteur s’en explique à la fin de l’ouvrage.
  • Enfin, n’étant pas habitué au format « bandes dessinées », j’avoue avoir été surpris par le traitement violent du sujet par le dessinateur Caanan White. Son style et l’utilisation du noir et blanc accentuent le propos de l’auteur sur fond de ségrégation raciale aux Etats-Unis.

Au final, une surprise agréable qui pourrait cependant tenir à distance les amateurs d’Histoire à la recherche des seuls faits historiques.

Aux éditions Pierre de Taillac en avril 2017. 200 pages.

 

 


{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting