Les enfants de Loyada. Jean-Luc Riva Un document précis captivant comme un thriller. Ce texte sélectionné par les éditions Nimrod est une pépite à double titre:
  • il nous délivre un récit précis de la prise d’otages de Loyada dans le Territoire français des Afars et des Issas en 1976, juste avant l’indépendance de Djibouti.
  • sa rédaction est une vraie réussite; l’auteur nous délivrant un récit des événements dans le style d’un vrai thriller.
J’avais 16 ans en 1976 et je me souvenais vaguement de cet événement vu à travers les écrans télévisés. Je ne me souvenais guère du contexte, des motivations des ravisseurs et du rôle joué par la Légion Etrangère, la Gendarmerie et le GIGN naissant ! Nous n’étions pas habitués, en ces années, au terrorisme, aux prises d’otages et aux attentats aveugles qui se sont multipliés dans les décennies qui suivirent. Nous étions dans un contexte de décolonisation mêlée de guerre froide. Le récit de Jean-Luc Riva est passionnant car il nous propose des entrées multiples dans l’événement relaté: le contexte géostratégique (guerre froide, corne de l’Afrique), les particularités de l’implantation française de Djibouti, les prémices de l’indépendance, l’organisation militaire sur place, les acteurs principaux politiques, militaires et civils et bien évidemment la relation précise, argumentée, appuyée de témoignages, des événements qui se sont déroulés durant ces 36 heures des 3 & 4 février 1976. Sincèrement un récit prenant tout à l’honneur de la Légion Etrangère, de la Gendarmerie Nationale et du G.I.G.N. A ne pas manquer. Trust me ! Les enfants de Loyada. Jean-Luc Riva. 288 pages. Aux éditions Nimrod en janvier 2016. Avec un beau cahier photos n/b et couleurs, la liste des témoignages recueillis et une orientation bibliographique.      
Partager