L’Empire des polices. Jacques-Olivier Boudon.

Comment Napoléon faisait régner l’ordre.

On connaissait le talent de l’Empereur pour les choses militaires, son intérêt était tout aussi marqué pour la haute et la basse police !

Il y a finalement assez peu d’ouvrages disponibles consacrés au sujet. Jacques-Olivier Boudon, professeur à Paris-Sorbonne, nous propose une approche plutôt exhaustive du sujet. Le texte est fluide et agréable à la lecture mais on a parfois l’impression de textes d’articles qui ont été juxtaposés.  J’attendais sans doute une analyse plus formelle, cohérente et bien structurée.

Cette impression n’enlève rien à un texte qui se veut exhaustif comme ses différents chapitres le prouvent:

  • diviser pour régner,
  • la gendarmerie, bras armé de la police ?
  • la police face aux conspirations
  • policers et gendarmes
  • la police au quotidien
  • la politique politique sous l’Empire
  • un gendarme au ministère de la police (Savary…)
  • la police du Grand Empire
  • la police face à la crise du régime

Donc si vous vous intéressez à Fouché, Savary, au légendaire Vidocq, à la naissance de la police moderne, aux rapports entre gendarmerie et police et à l’exportation du système français de sécurité dans toute l’Europe impériale, cet ouvrage est fait pour vous ! 😉

Avec notes,  sources et bibliographie assez abondante compte-tenu du sujet.

Aux éditions Vuibert, février 2017. 326 pages.

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting