Le mythe du sauveur américain. Dominique Lormier.

Une curiosité.

Bon, un petit préambule: j’ai une vrai sympathie pour la jeune maison d’édition Pierre de Taillac qui ose sortir des textes intéressants dans une qualité d’édition indéniable. J’en ai beaucoup moins pour Dominique Lormier et je m’en suis déjà bien expliqué au fil des posts du blog du Rombier !

Cet auteur nous revient donc avec un texte court (moins de 110 pages plus 6,5 pages consacrés aux « ouvrages du même auteur »). Avec un objectif unique, dénoncer une imposture historique: celle du sauveur américain de 1917-1918. Bon, les passionnés de la 1ère guerre mondiale savent très bien que ce n’est pas le million de soldats US qui a gagné la campagne de 1918 et que la propagande alliée, à l’époque, avait besoin de valoriser l’engagement américain auprès d’opinions publiques bien fatiguées… Mais bon, Dominique Lormier part en croisade, genre « la chasse aux mythes » chère au magazine « Guerres & Histoire » !

Donc, une curiosité … ou pas !

Je note, comme toujours, la manie de l’auteur qui ne livre jamais vraiment ses sources en les cachant derrière: « archives militaires » qu’elles soient françaises, italiennes, allemandes, italiennes, britanniques…

Je note aussi un essai bien appuyé par une iconographie abondante: illustrations, couvertures de magazines, cartes, le tout en n/b dans le texte.

Promis, je le lirai… pour l’éditeur !

En février 2017 aux éditions Pierre de Taillac.

 

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Le mythe du sauveur américain. Dominique Lormier.”

  1. Olivier R dit :

    Lire Lormier est au dessus de mes forces. Le fond comme la forme.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting