Une marine française particulièrement active durant la guerre d’Indochine.

marine-francaise-dans-la-guerre-dindochine-estival

Faute de marine adverse, on pourrait croire que les opérations navales furent limitées durant la guerre d’Indochine. Ce ne fut pas le cas, la nature côtière et fluviale de l’Indochine amenèrent un grand dynamisme dans les opérations navales: surveillance des côtes, lutte contre les trafics et les approvisionnements vietminh, pénétration et opérations par les fleuves. La dimension fluviale fut forte au Tonkin mais particulièrement en Cochinchine largement irriguée de fleuves et rivières. L’ouvrage du Contre Amiral Estival est particulièrement prolixe sur ce sujet. On appréciera les illustrations, cartes et photos N/B très nombreuses dans cet ouvrage ainsi que les profils des principaux matériels engagés. Indispensable dans toute bibliothèque consacrée à la guerre d’Indochine. 320 pages. La marine française dans la guerre d’Indochine par Bernard Estival chez Marines Editions (3ème édition – 2007).

Partager