J’avais bien apprécié son « L’honneur et le sang » publié par les éditions Nimrod en 2012. Il avait d’ailleurs remporté le Prix »Erwan Bergot », grâce à cet ouvrage, la même année. Pierre Bayle lui rend un bel hommage sur son blog. In memoriam.
Partager