champs-de-bataille-59-couv

Le dossier central est consacré aux unités de combat terrestre de l’aviation allemande durant la seconde guerre mondiale, la Luftwaffe. La volonté d’Herman Goëring, au delà des troupes aéroportées, était de se doter d’un outil de combat, en parallèle de celui d’Himmler, la Waffen-SS. On ne peut pas dire que cela arrangeait les affaires du haut commandement de la Wehrmacht en charge des opérations sur bien des fronts mais le système nazi a permis la constitution de ces « armées parallèles » au sein de l’ordre de bataille allemand. Le sous-titre de l’article est « élite ou ersatz ». Si ce fut plutôt « élite » pour la division Herman Göring (valait quand même mieux… 😉 ), ce fut plutôt ersatz pour les 22 Luftwaffen-Feld-Divisionen. C’est ce que nous livre Pierre-Edouard Côte mais d’une manière que j’ai trouvée trop descriptive et linéaire pour ces dernières unités. A noter, la plupart des illustrations concernent exclusivement la division Herman Göring.

Les autres articles:

  • Golfe-Juan, deux cent ans après. La République française a toujours du mal à célébrer le bicentenaire de l’Empire. Ce n’est pas le cas des reconstitueurs bien mis en valeur dans cet article de Stéphane Bottero.
  • Le musée de l’artillerie de Saint-Pétersbourg. J’aime particulièrement ces articles de Brice Charton qui nous emmène sur des lieux d’histoire de par le monde. Et ce musée a l’air bien impressionnant !
  • La guerre navale dans la Baltique (1916 & 1918). Il s’agit de la suite de l’article consacré à ce sujet dans le numéro précédent de « Champs de bataille ». Evidemment, l’auteur en est Pierre Iltis. Bien complet, comme toujours, avec des cartes compréhensibles, des illustrations abondantes et ordres de bataille. Les éditions Conflits & Stratégie vont bientôt publier un ouvrage signé de l’auteur et consacré à la guerre navale durant la 1ère guerre mondiale.
  • La deuxième invasion austro-hongroise, Serbie 1914. Echec à l’Empire. Stéphane Bottero nous propose, ici aussi, la suite de l’article paru dans le numéro précédent. Une fois encore, la petite Serbie va faire mieux que résister aux forces de Vienne. Malgré la présence de quatre belles cartes couleurs, j’ai eu le plus grand mal à suivre les opérations. Dommage. Mais c’est toujours un plus de « Champs de bataille » de nous proposer de tels théâtres d’opérations peu connus.
  • Le débarquement de Jangsa ou le sacrifice des « étudiants soldats ». Le contexte est la guerre de Corée. Suite à l’invasion des forces du nord, la Corée du Sud va faire feu de tout bois attendant l’arrivée des renforts US. D’où cet événement anecdotique relaté ici par Stéphane Morhain.
  • Les snipers, mythes & réalité. Jean-Philippe Liardet part du film de Clint Eastwood, « American Sniper » pour nous rappeler l’histoire vraie de ce tireur d’élite texan mais aussi tout ce qui entoure une catégorie de soldats incontournables dans le combat moderne. Tir réussi, Sir !
  • Missiles de la seconde guerre mondiale et postérité. Du III° Reich à l’US Army. Tour de l’industrie missilère allemande et impact sur l’arme naissante américaine dans l’immédiat après-guerre. Par Nicolas Pontic.

Champs de bataille n°59. Nuémro de mars 2015. En vente dans les maisons de la presse et chez l’éditeur.

{lang: 'fr'}
Partager