Tout d’abord, Bernard Lugan est l’un des rares spécialistes de l’histoire de l’Afrique avec plus de 20 ouvrages au compteur. Ensuite, il existe peu d’ouvrages consacrés à la colonisation allemande en Afrique, celle-ci ayant été, il est vrai, de courte durée.

Dans l’historiographie récente, je ne vois que “La conquête des colonies allemandes: naissance et mort d’un rêve impérial” de Rémy Porte aux éditions 14-18 en 2006.

Mais revenons à l’ouvrage de Bernard Lugan, édité chez Jean Picollec en 1990.

L’ouvrage est composé de deux grandes parties:

  • l’empire colonial allemand
  • la guerre de 1914-1918 et ses conséquences

Dans la première partie, Bernard Lugan nous relate la franche opposition du chancelier Bismarck aux velléités coloniales allemandes à l’aube de la naissance de l’Allemagne moderne et l’engagement progressif dans les trous laissés par les expansions française, britannique, belge et portugaise. Les enjeux économiques sont bien mis en avant particulièrement en ce qui concerne la construction ferroviaire si indispensable au transport des matières premières et des marchandises.

La deuxième partie est consacrée évidemment à la guerre de 1914-1918 qui verra rapidement les possessions coloniales allemandes tomber, faute de liaisons avec la mère-patrie. Seule l’Afrique Orientale va connaître une résistance exceptionnelle représentée par la saga de von Lettow Vorbeck qui résistera jusqu’à l’armistice de 1918…

La défaite allemande mit fin définitivement à son empire colonial et l’ouvrage se termine par un rapide historique de ce que devinrent les colonies allemandes jusqu’en 1990.

Un ouvrage bien complet à l’écriture agréable agrémenté de huit cartes, d’une bibliographie bien complète et d’un index.

Un ouvrage de référence que je recommande et toujours disponible auprès de l’auteur.

{lang: 'fr'}
Partager