Battles Magazine #5. Revues et analyses de wargames.

Battles Magazine se distingue par la densité d’articles qu’il consacre aux wargames. Qu’ils soient anciens, actuels ou en devenir. C’est par cette approche que je vous propose le sommaire de ce #5.


Les anciens:

  • dans cette classification, il nous manque la rubrique « The ideal game collection » qui nous présente quelques vieilleries qui ont particulièrement fait avancer notre hobby. Olivier Revenu, le rédacteur en chef nous a promis son retour dès le numéro suivant de Battles Magazine, soit le #6.
  • OCS, Operational Combat Series: là, c’est un gros morceau qui nous est présenté. A l’origine du système, Dean Essig, ancien officier dans l’US Army et fondateur de l’éditeur The Gamers » revendu depuis à MMP. OCS est une série à succès, exigeante qui retrace le niveau opérationnel de la seconde guerre mondiale de manière à la fois réaliste et efficace. La conséquence étant la longueur des parties… C’est Jean Jodoin qui se colle à un travail en profondeur en utilisant la grille d’analyse rigoureuse qu’il avait déjà appliquée à la série fétiche de Kevin Zucker dans le Battles Magazine #3. Bien complet et intéressant avec une revue rapide des différents jeux constituant la série.

Les wargames actuels

  • c’est évidemment la catégorie la plus fournie dans laquelle on peux distinguer les wargames traditionnels avec carte et pions, les wargames à carte et les mini-jeux au sujet desquels on connaît mon manque d’intérêt.
  • dans la catégorie wargames traditionnels, Steve Carey nous propose Salamanca (Marmont vs Wellington) sur cette bataille décisive de la guerre d’Espagne. Le jeu est, semble-t-il perfectible mais la carte est jolie ! Une production Chris Harding SImulations !
  • Beda Fomm de Franck Chadwick chez ConsimPress ! Là, c’est du tout bon ! Un grand classique par l’un de mes concepteurs préférés et première ré-édition de ConsimPress: j’applaudis ! David Hughes nous livre une analyse bien complète et magnifiquement illustrée. Si on ajoute l’interview de John Krantz concernant sa décision de ré-éditer et l’article que lui a consacré aussi François Xavier Euzet dans un numéro récent de Vae Victis; et bien, j’ai craqué ! 😉
  • Dawn’s early light: j’ai été surpris de la décision de Lock’n’load, il y a maintenant quelques années, d’éditer des simulations concernant ce que l’on appelait la « troisième guerre mondiale » au temps de la Guerre Froide. Et bien, le succès a été au rendez-vous. Dans cet opus, une division de panzers allemands et une division blindée américaine s’opposent à trois divisions soviétiques et leurs supports. John Burtt nous livre ses impressions soutenues par une qualité incontestable des composants ainsi que par la qualité des photos dans Battles Magazine !
  • Wurzburg Pentomic: visiblement, les « what if » consacrés à la « Troisième Guerre Mondiale » en Centre-Europe sont de retour. Cette simulation a été livrée avec le Strategy & Tactics # 263. Cette bataille hypothétique se situe aux alentours de Wurtzburg dans les années 50 et prévoit l’emploi d’armes nucléaires… Les pions multicolores sont assez surprenants. J’ai bien aimé l’article de Mark Foster, il faudra que je m’y colle à l’occasion !
  • Vien ensuite la rubrique « Really Small » de Elias Nordling. Elle est consacrée à un jeu mythique de Franck Chadwick (encore lui): Battle for Moscow, à sa ré-édition par Victory Point Games et aux jeux développés autour par le même éditeur. L’article m’a bien plus mais je ne suis désespéremment pas attiré par les mini-micro jeux de simulation historique ! Dommage ! 😉
  • Washington’s War: il y a 17 ans, sortait le premier card-driven game « We, the people ». Je n’ai jamais accroché depuis aux « card driven games » quoiqu’en ayant acheté plusieurs. Bon, j’ai promis de m’y mettre avec Labyrinth ! En attendant, je laisse passer ce Washington’s War quoiqu’il  soit présenté par l’ami François-Xavier Euzet dans un article très, très complet !
  • The pursuit of Von Spee: voilà bien un sujet qui m’a toujours passionné. Dans ma jeunesse, j’ai lu, avec passion, l’Histoire maritime de la Première Guerre Mondiale de Chack & Antier. J’en avais tiré la création d’une bataille navale mobile, nous étions en 1974… Bref, un début de wargame, quoi ! Certains apprécieront ! 😉 Bref, un sujet passionnant pour un éditeur canadien Jeux Grenier Games plein de talent et qui tend désormais à sortir des jeux d’une qualité supérieure au niveau de ses composants. Denis Sauvage  nous livre une analyse bien complète. Bon, je n’ai pas encore franchi le pas. Faudra que je me rattrape sur ce coup là ! Une fois encore, on appréciera la qualité de mise en page.
  • Nothing Gained But Glory: il s’agit là du dernier opus de GMT Games dans la série Muskets & Pikes qui a déjà couvert 19 batailles du 17ème siècle en 4 jeux. Cet opus-ci est consacré à la guerre de Scanie et couvre 7 batailles qui ont opposé Suédois aux Danois et aux Brandebourgeois. C’est RIchard G. Simon qui réalise cette revue nous présentant d’abord la série Muskets & Pikes et son évolution puis chacune des 7 batailles. Un article bien dense et toujours superbement mis en page.
  • Stalin’s War: GMT Games est particulièrement prolixe en ce moment et Ted Raicer nous livre une x-ième version de la guerre germano-soviétique au niveau stratégique. Pas vraiment « mon verre de vodka » ça ! Je n’ai pas accroché et c’est d’autant plus dommage que c’était Julien Bonnard à la revue. Désolé, Julien.
  • Tom for an empire: la guerre d’Espagne, tombeau des prétentions de Napoléon 1er à l’hégémonie européenne. Cette simulation est le fruit d’une jeune société d’édition espagnole: Bellica Third Generation. C’est dire la motivation sur le sujet ! Il est clair que la guerre d’Espagne a rarement été simulée sur nos tables de par son caractère asymétrique, c’est bien dommage car le sujet est d’importance dans les guerres napoléoniennes. Même Kevin Zucker ne s’est pas encore attaqué au sujet… à mon grand regret ! Si l’objet m’intéresse, j’avoue être peu attiré par las composants et en particulier la carte ainsi que par le système de résolution des combats de rencontre. Je passerai mon tour sur cette simulation  présentée par Mikolaj Lenczewsli.
  • The fires of Midway. Un jeu de plus sur cette bataille décisive de la Guerre du Pacifique. Celui -ci repose sur un système de cartes à jouer sans carte de jeu ! Bref, pas vraiment « mon verre de saké » non plus ! L’éditeur est Clash of Arms et l’auteur, Steven Cunliffe qui avait déjà réalisé « The hell of Stalingrad » avec le même système. C’est John Burtt qui nous fait l’article à cette occasion.
  • Levée en masse: David R. Moody nous présente ce mini jeu de Victory Pont Games. Jeu solo dans la série States of Siege qui se prête particulièrement bien à cette occurrence: la Révolution Française contre le reste de l’Europe. Moody qui connait visiblement bien l’auteur est enthousiaste comme beaucoup d’autres joueurs. Pour ma part, je reste peu attiré par les mini-micro-wargames. Un jour, peut-être…;-)

Les wargames en développement

  • c’est assurément là une des grandes originalités de Battles Magazine: nous présenter en avant première les projets de développement en cours du hobby wargame !
  • J’ai trouvé passionnant l’article de Angel Ballesteros et François-Xavier Euzet consacré à une simulation de la bataille de Madrid durant la guerre civile espagnole. Cet opus en reste toujours à la phase de conception mais accompagner les auteurs dans le process de création est une vraie joie. Merci les gars ! To be continued… j’attends la suite avec impatience !
  • La rubrique Most wanted fait l’état de simulations qui en sont à différents stades de leur conception et développement: Steel Wolves de Compass Games, No retreat 2 North Africa et We must tell the Emperor de Victory Point Games et surtout un original Weimar: german politics 1929-33 Greg Denysenko. Excellente rubrique ! On en redemande !

Bref, un numéro bien dense qui se déguste lentement tout du moins chez moi !

Bientôt le numéro 6 ! Abonnez-vous ! C’est ici !

Battles Magazine #6

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Battles Magazine #5. Revues et analyses de wargames.”

  1. Santino dit :

    Sacré bénévole le Bir Hacheim !!! ^^

  2. Jean-Luc SYNAVE dit :

    Reste encore un article à faire sur les « autres thèmes »…
    Je pense que je vais faire comme ça désormais.
    😉

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting