Au sommaire:

  • La Corée du Nord. Du dialogue à la guerre. Mise en perspective des différentes options par Laurent Lagneau.
  • Les Panhard ouvrent le bal ! Les premières actions de la guerre de la 3e DLM. C’est une tendance marquée depuis quelques numéros. Le magazine ouvre ses colonnes à des auteurs pour des articles introductifs à la sortie de leurs ouvrages d’histoire militaire. On se retrouve ici dans des engagements tactiques en Belgique proposés par Erik Barbanson.
  • Les rats du désert. La 7th Armoured Division. De « Compass » à « Crusader ». Luc Vangansbeke dissèque la composition de l’unité et ses différents combats dans la première partie de la Guerre du Désert. C’est précis. Avec trois ordres de bataille et de beaux profils couleurs.
  • Duel sanglant pour une capitale. La campagne de Hongrie, 1944-45 (1ère partie). De la prise de contrôle de la Hongrie par les nazis jusqu’à l’encerclement de Budapest. Un récit complet et dynamique proposé par Yann Mahé.
  • Budapest. Quand l’armée soviétique réprime l’insurrection d »un « pays frère ». Un sujet rarement proposé: l’insurrection de Budapest en 1956. Par Sylvain Ferreira. De l’histoire militaire mais pas que ! 😉
  • Les ours blancs à Berlin? La 7e brigade de tanks lourds de la Garde au combat. Engagements tactiques de chars JS-2 dans la poussée puis dans la bataille pour Berlin. Le crépuscule des dieux, quoi ! Par Przemyslaw Skulski. Iconographie précise et soignée !
  • Les unités de reconnaissance du DAK. Deux ans de campagne. La reco dans le désert, c’est essentiel… et dans les combats retardateurs, ce n’est pas moins indispensable ! Revue des unités et des engagements. Par un des spécialistes français du sujet: Benoît Rondeau.

Au final, un numéro intéressant, comme souvent !

{lang: 'fr'}
Partager