Piano à quatre mains !

Nicole Bacharan est française. Antoine Sfeir, libanais de confession chrétienne maronite. Tous deux experts dans leurs spécialités respectives : les USA et le monde arabe. americains-arabes-laffrontement-sfeir-bacharanCet ouvrage présente l’intérêt d’être un dialogue à chaud entre deux points de vue qui s’opposent bien souvent et se rapprochent parfois. On est surpris par les oppositions entre une position rationnelle, argumentée (Nicole Bacharan) et une position basée sur l’héritage de l’histoire, le sentiment d’humiliation vécue, la soif de respect, le besoin de reconnaissance de l’Islam, que présente Antoine Sfeir. J’ai été étonné de la position d’Antoine Sfeir mais s’il a voulu traduire l’opinion du monde arabe à l’égard des Etats-Unis et de l’Occident, il me semble avoir particulièrement bien réussi ! En fait, on sent l’opposition de deux orgueils : une nation monde qui a réussi, forte de son parcours, de son économie, de son système politique et de sa suprématie militaire et un monde arabe caractérisé par 22 régimes autoritaires ou dictatoriaux, avec un passé historique prestigieux, sans réussite économique, avec des ressources pétrolières en voie de réduction et qui n’ont pas profité aux peuples concernés mais à une élite auto-désignée, avec une démographie galopante et une religion dont les règles sont immuables depuis le IXème siècle. Impossibilité de s’entendre, difficultés à se comprendre. Les deux zones de frottement sont désormais constituées par le Moyen Orient (réservoir de pétrole de la planète) et par l’Europe, terre de migration. Bien loin de l’Amérique… Si l’approche « piano à quatre mains » souhaitée par les auteurs permet une lecture alerte et réactive, on peut parfois déplorer un manque d’analyse plus en profondeur. Mais cet ouvrage constitue un excellent ouvrage d’initiation à la géopolitique du monde actuel. A refaire ! Américains, arabes: l’affrontement par Nicole Bacharan et Antoine Sfeir aux éditions du Seuil (2006).

Partager