2e guerre mondiale n°73. Magazine.

La couverture et le sommaire sont dominés par l’article: « Haltbefehl ! Hitler retient ses panzers. »

On notera que l’article est signé par l’historien François Delpla dont le nom est même cité en couverture, ce qui est plutôt rare. Bien évidemment, l’article s’inscrit dans la dynamique de la sortie du film « Dunkerque » de Christopher Nolan que j’ai plutôt bien apprécié pour ma part ! François Delpla est un fin connaisseur du sujet et il nous propose son analyse d’une question qui hante l’historiographie depuis la seconde guerre mondiale: « une décision politique ou militaire ? » L’article est construit, intéressant mais, pour ma part, je reste toujours dubitatif devant les jugements sévères de l’auteur sur ses pairs historiens et sur sa manie de vouloir prouver qu’il a vu, lui,  ce que d’autres ont raté. Donc intéressant mais parfois énervant selon moi !

Les autres sujets au sommaire:

  • 73e anniversaire du Débarquement. Juin 2017. Benoît Rondeau, en région de l’étape, met en perspective les événements commémoratifs en Normandie et leur évolution dans le temps. Original.
  • Mohammed Amin Al-Husseini. En deux pages, la biographie d’un acteur mineur de la seconde guerre mondiale mais dont on parle encore aujourd’hui dans l’actualité du Proche-Orient. Par Nicolas Anderbegani.
  • L’arme blindée soviétique. Vers une arme moderne et de qualité. 2e partie. Il s’agit de la suite de l’intéressant article de Nicolas Pontic paru dans le numéro 72. L’auteur s’affirme de plus en plus comme un spécialiste de la question mais aussi, plus largement, de la guerre à l’est. Il faut vraiment que je lise son « Koursk » ! Franchement un bon sujet.
  • La TagJagd à l’ouest et à l’est. Tactiques comparées. Sujet sur la doctrine d’emploi de la chasse de jour dans deux contextes bien différents. Pour les non spécialistes de la guerre aérienne dont je suis, on y apprend pas mal de choses. Par Philippe Saintes. Nouvel auteur dans la revue.
  • Les prisonniers de guerre. Entre sauvegarde et tragédie. Être prisonnier de guerre est déjà difficile en soi mais leur traitement a été bien différent d’un belligérant à un autre. Point de leur situation comparée. Un excellent article de Vincent Bernard (comme souvent, hein ?). 😉

Un numéro qui confirme le positionnement original du magazine, numéro après numéro.

A retrouver sur Facebook.

{lang: 'fr'}
You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “2e guerre mondiale n°73. Magazine.”

  1. Semper Victor dit :

    Ce qui est étonnant c’est que le débat n’ait pas déjà rebondi ici 🙂

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: free drupal themes | Thanks to hostgator coupons and managed hosting